FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez

Voie lactée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Voie lactée Voie lactée EmptyJeu 22 Aoû 2013 - 17:46




here


J'étais passionnée par les Étoiles. Leur éclat m'attirait. D'après la gazette mensuelle à laquelle j'étais abonnée, aujourd'hui était le jour parfait pour assister à une pluie d'Étoile filantes. Il faisait très beau, et le ciel était dégagé. La lune était à son premier quartier, elle ne gâcherait pas la lumière des Étoiles.

Cela faisait quelques mois déjà que j'avais retrouvé mes souvenirs. Au début, j'avais eu un peu de mal à ne pas plonger dedans sans cesse, mais ça allait beaucoup mieux. Tout ce que j'espérais, c'était que Jude aille bien et que les Ténèbres n'aie pas pris possession de son cœur.
D'après mes calculs, l'endroit parfait était cette forêt. Elle me disait vaguement quelque chose, lié à une impression de danger, mais une forêt aussi sombre et loin de tout ne pouvait qu'être source d'inquiétude.

Mes pieds piétinaient les feuilles mortes. J'avais pour seule lumière l'éclat de la lune. Un bruit étrange a retentit dans la forêt. J'avais été si surprise que j'ai trébuché dans l'herbe en frissonnant. J'ai levé la tête vers le ciel. Les Étoiles étaient magnifiques. Je me suis installé ici, rendue silencieuse par tant de beauté. Un bruit de branches qui se craquent a retenti derrière moi. Je me suis relevée, et immobilisée. Il faisait soudainement froid, un frisson a parcouru mon échine. Une légère brise soufflait, secouant les feuilles dans les arbre. Une silhouette est apparue dans la nuit, entre deux arbres bordant la clairière. Mon sang s'est glacé dans mes veines.

L'individu se tenait l'épaule et avançait difficilement. Il était caché par l'ombre des arbres et je ne distinguais pas ses traits. Mais cette posture, je pouvais la reconnaître de loin. Cette façon de tenir l'épaule me disait quelque chose.

- Jude..., aie-je murmuré

A cette parole, mon cœur s'est mis à battre plus fort. Le revoir m'inquiétait.
Il semblait blessé. Je me suis précipité vers lui, désireuse de l'aider, refoulant mon angoisse. Il a pénétré dans la clairière, éclairé par l'éclat de la lune.

Mais ce n'était pas Jude. Ce n'était pas lui que j'avais cru voir, sortant des fourrés. C'était un garçon aux cheveux d'une couleur étrange, rouge avec des mèches bleues, et aussi d'un magnifique gris cendré. Ces yeux me fascinait, et j'aurais pu lui faire confiance, mais celui ci avait quelque chose …   d'effrayant... quelque chose de semblable à Jude lorsqu'il utilisait son pouvoir, lorsque la noirceur dormant en lui menaçait de se réveiller.

J'ai reculé d'un pas. Du sang maculait les vêtements du garçon, la boue tâchait ses bottes et son pantalon noir. Il avançait avec peine et respirait avec difficulté. Son épaule était entourée d'une couche de classe comme cristallisée pour faire stopper l'hémorragie, mais son bandage de fortune se teintait d'une tâche de sang rosi.

Malgré ma crainte, je me suis avancée vers le garçon d'un pas tremblant. Il était blessé, et même si je n'avais pas beaucoup de connaissance dans le domaine médical, je devais le soigner.

- Vous êtes blessé... Laissez moi vous aider !, lui aie-je dit d'une voix tremblante.


Isalia 2013


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyJeu 22 Aoû 2013 - 22:08

J'étais de retour dans cette forêt glauque... Toujours aussi vide et silencieuse. Toujours aussi sombre. Toujours aussi peu rassurante. Je n'y avais même pas vu l'ombre d'un insecte. Et même le vent se taisait en ses lieux... La terre meurtrie craquait sous mes pieds et la brume entourait la cime des pins.
Et puis il y avait cette blessure à l'épaule. La fontaine. Elen. Le combat. Le pacte. Ma noirceur ressortait en cette nuit après ce contrat d'assassinat...
Aussi je me demandais comment arrivais-je encore à marcher malgré la fatigue magique, psychologique et physique... A vrai dire, mon allure était pitoyable... Je me tenais l'épaule, boitillais et j'étais couvert de sang. Chaque pas était une torture et je n'avais nulle part où aller.

  Alors que je broyais du noir, je vis soudain, au détour d'un bosquet, que la lande s'éclaircissait en une clairière de toute beauté, ce qui contrastait fortement avec le reste de la forêt. Et que vis-je au milieu de cette clairière? Une jeune femme contemplant le ciel. Elle avait l'air si innocente... Je ne voulais pas qu'une fille telle que celle-ci me voie. Je voulais la laisser dans sa candeur, qu'elle savoure ce moment de grâce céleste. Pas qu'elle rencontre un meurtrier qui avait tué ces deux seuls amis et qui prévoyait de tuer deux autres personnes après avoir passé un pacte avec un démon...
Un démon? Si Elen était le démon, cette fille était l'ange, ça ne faisait aucun doute.

  Mais c'était trop tard... Elle m'avait vu. Elle m'avait d'abord fixé, stupéfaite. Puis il semblait qu'elle aie pris peur, reculant d'un pas. Je soupirai. Alors que je m'étais immobilisé ne sachant quoi faire, elle s'était approchée de moi craintivement :

 - Vous êtes blessé... Laissez moi vous aider ,  m'avait-elle dit d'une voix chevrotante.

  Je la regardais mélancoliquement, elle était très belle : elle me dévisageais de ces yeux bleus opalescents, elle avait de belles boucles noires ainsi que des traits fins et gracieux. Une démarche de princesse.

- Non merci, ça ira... lui répondis-je d'une voix que je m’efforçai de faire sèche mais dans laquelle on entendait nettement une pointe de tristesse.

  Pff à quoi bon jouer un rôle maintenant... Dans mon état je n'étais pas du tout crédible... J'eus un sourire triste. J'étais complètement faux et ma magie allait avec. Un usurpateur sans aucune personnalité et complètement erratique.
J'adressai un faible signe de main à la jeune femme. Et commençais à m'éloigner quand j'entendis une série de petits pas rapides. Je m'arrêtai net. La laissant s'approcher. "S'il te plaît, toi qui à l'air si pure, ne vient pas te souiller avec un sale type comme moi..."
Je me retournai. Elle me regarda avec un sourire innocent, et dit :

- ...
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyJeu 29 Aoû 2013 - 13:15




here


Il est passé devant moi, marchant péniblement à cause de sa blessure qui devait le fatiguer.

- Non merci, ça ira...

Il m'adressa un faible signe de main pour me signifier qu'il allait bien, mais il était clair que ça n'allait pas du tout. Mais quoi qu'il en soit, il avait intérêt à se laisser soigner s'il ne voulait pas mourir.
Il était dans un sale état, ses cheveux colorés étaient couverts de poussière, ses vêtements déchirés et souillés de boue et sa chemise était tachée de sang.
Il s'était battu, contre quelqu'un de puissant visiblement mais n'avait pas la mine sombre d'un perdant, ni celle lumineuse d'un gagnant. Une sombre satisfaction émanait de lui, mêlée d'idées sombres.
Il me faisait de plus en plus penser à Jude. Je devais le soigner.

- Allonge toi. Si tu ne me laisses pas te soigner, tu risques de perdre trop de sang et mourir, lui aie-je dit d'une voix douce et rassurante, avec un sourire semblable à une douce lumière.

Il s'est immobilisé, mais n'a pas obéi. Un instant, j'ai cru voir Jude, de dos, légèrement tourné vers moi, des cheveux coiffés comme les siens et des yeux aussi profonds cachant les Ténèbres et la haine enfouie au fond de lui. Mes yeux se sont embués de larmes.
Jude avait toujours été libre, il avait toujours suivi sa propre voie, sans laisser les autres altérer son chemin. Il était toujours têtu et impressionnant, mais pourtant si faible... S'il ne l'avait pas été, il ne m'aurait jamais pris sous son aile, jusqu'à en faire une quête éternelle.

L'illusion s'est dissipée, ne subsistait que le garçon blessé et une impression de pitié. Pire que la souffrance physique due à la blessure de son épaule, il avait, enfoui au fond de lui une peine gravée au fond de son coeur.
Il n'avait pas bougé. Je l'ai regardé d'un air sombre, les yeux plissés. Je ne pensais pas devoir en arriver là, mais j'en étais bien obligée. Partout où je passais, je ne donnais qu'une impression de douceur et de gentillesse mais au fond de moi dormais la magie noire de mon père. J'étais incapable de l'utiliser, mais il restait l'impression de dureté et d'autorité qui émanait de lui lorsqu'il était en colère, dont j'avais hérité.
Je me suis planté devant lui, ai imposé ma présence et l'ai obligé à obéir. Et à vivre.

- Allonge toi, lui aie-je intimé d'une voix dure et sèche, qui n'accepterais aucun refus.

Il était inutile d'en dire plus.
A lui de voir et de décider s'il voulait vivre ou mourir, même si, pas l'aura inhabituelle qui émanait de mon corps, je ne lui laissait pas vraiment le choix.

Isalia 2013


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyJeu 29 Aoû 2013 - 23:11

   - Allonge toi. Si tu ne me laisses pas te soigner, tu risques de perdre trop de sang et mourir.

  Sa voix était cristalline et tellement emplie de gentillesse... Je ne me rappelai pas en avoir entendu une telle voix jusqu'à ce jour. Je ne bougeai plus. A vrai dire, elle avait raison, je risquais gros en n'acceptant pas.
Le problème était ma fierté. En fait non, ça c'est ce que je voulais que l'on croie. Le véritable problème était la peur. 
La peur de me dévoiler, la peur qu'elle remarque ma part d'ombre, la peur d'être moi. J'avais peur de moi-même alors parler aux autres comme si j'étais quelqu'un d'autre me donnait inconsciemment l'impression de ne pas être si mauvais.
Mais je l'étais. 
Il suffisait de voir ce que je venais de faire : passer un accord pour assouvir ma vengeance. En échange je devais aider un mage à assassiner le maître de sa guilde. Si cette fille savait que des individus tels que moi, prêt à tout, même tuer des innocents pour leurs intérêts personnels existaient, elle prendrais peur et sa vision de l'humanité en serait changée.
Et pourtant j'étais très satisfait de cet accord.

  Du coin de l'oeil, je vis que l'expression de la jeune femme avait changé. Elle me regardait en fronçant les sourcils, la mine grave. Et ses yeux. Ses yeux. Les deux fenêtres donnant sur le paradis, dénotants la pureté de son âme s'étaient changées en sortes de scanners compatissants. Je frissonnai. L'impression d'être lu, déchiffré, démasqué provoquait chez moi une horrible sensation d'anxiété mêlée à de la faiblesse.
Alors elle se campa devant moi, bien sur ses appuis, les traits durcis, prête à faire rempart si je m'en allai.
Comme si une entité s'était emparée d'elle, sa voix était radicalement différente. Sèche, impérieuse, elle m'ordonna :

- Allonge toi.

  Elle ne tolérerait pas mon refus ou une quelconque autre réaction négative.
Je fus surpris et impressionné par ce changement. Cette jeune femme n'était peut-être pas aussi innocente que je l'avais imaginé... Mais, secouant la tête j'oubliai l'intimidation. Si je le voulais j'aurais pu la carboniser ou la congeler sur place. Elle était courageuse de se mettre en travers de mon chemin, mais c'était inutile...
Alors que je repensais à mes paroles, un éclair de lucidité me frappa.
La... carboniser...? La ... congeler?
Et voilà. Evidemment je n'avais pas penser à simplement la pousser ou l'empêcher de bouger. Non. J'avais penser à la blesser voire pire, la tuer.
Alors que je le savais très bien, elle voulait uniquement me sauver.
Mais de toutes façons je n'en avais pas l'énergie. Ni magique, ni psychologique.
C'en était trop.
Mes yeux s'embuèrent et mes jambes se dérobèrent.
J'avais cédé.

  Elle redevint aussitôt comme au premier abord et sourit. Puis elle m'aida à m'allonger doucement sur un matelas naturel fait d'herbe, en plein milieu de la clairière. Elle se pencha au dessus de moi. La glace avait disparu sur mon épaule et je saignai beaucoup. Elle me tamponna donc avec douceur la plaie, me faisant serrer les dents, puis déchira sa manche de robe et m'en fit un garrot en amont de ma blessure. Comme ça je ne perdrais plus de sang inutilement.
Alors qu'elle s'appliquait à nouer son tissu de ses doigts fins, je lui demandai difficilement, d''une voix saccadée :


- Qui es-tu? Pourquoi m'aides-tu...? J'ai vu comme tu me regardais... Je sais que tu as vu ce que j'étais. Alors dis moi pourquoi m'aides-tu?

  C'était vrai. Pourquoi une fille comme elle tenait tant à m'aider? Je ne la connaissais pas. Elle ne me connaissait pas. Elle avait vu mes ténèbres, et pourtant. 
Pourtant elle s’efforçait de me sauver. Je me rendis alors compte qu'en réalité, cela faisait très longtemps que personne n'avait fait quelque chose pour moi. Personne ne m'aimait vraiment. C'était de ma faute d'ailleurs, je ne m'approchais pas trop des gens. Je ne méritais pas d'amis. Et alors qu'elle était le genre de personne que je méritais le moins, c'était elle qui me portait secours.
Après ça je ne plus pourrais la repousser. Je me rendis à l'évidence : j'étais piégé.
Une fois guéris j'allais ressentir de la gratitude voire pire de l'affection pour quelqu'un.
Allais-je être assez fort pour éviter ça, pour son bien?
Mais c'était trop tard, la preuve résidait dans ma dernière interrogation, je me souciais d'elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyVen 30 Aoû 2013 - 14:30




here




Il a obéi, et s'est allongé sur le tapis végétal d'herbe verte scintillante. Je me suis assise à ses côtés, à genoux, ma cascade de boucles tombant sur mes épaules, les yeux penchée vers lui. J'essayais d'être douce et gentille.
J'ai examiné la plaie. La glace avait fondu, il ne restait qu'une fine pellicule d'eau rougeâtre. C'était vraiment pas beau à voir, et le sang ne s'arrêtait pas de couler. J'ai fouillé dans mon sac à la recherche de quelque chose pouvant m'aider. J'y ai trouvé une gourde, et avec l'eau pure qu'elle contenait j'ai imbibé d'eau le tissus formant une manche de ma robe, pour laver la plaie avant qu'elle ne s'infecte gravement. La plaie commençait à avoir meilleure mine, le sang cessait peu à peu de sortir et il se coagulait en une mince couche rougeâtre sur les bords. Avec le tissu qu'il me restait, j'ai entouré son épaule pour former un garrot bien serrer et faire cesser définitivement le sang de couler. Il serrait les dents, essayant d'être fort et fier.
C'est à ce moment là qu'il m'a demandé, d'une voix tremblante et affaiblie :

- Qui es-tu? Pourquoi m'aides-tu...? J'ai vu comme tu me regardais... Je sais que tu as vu ce que j'étais. Alors dis moi pourquoi m'aides-tu?

J'ai souri. C'était les questions que je me posais lorsque Jude avait décidé de m'aider. Pourquoi ce riche héritier se rabaissait à m'aider ? C'est lorsque j'ai compris qu'il n'avait de riche héritier que le titre que j'ai compris. J'ai compris qu'il ne faisait ça que pour ce que j'étais, et non par pitié. Il avait eu quelque chose qui l'avait poussé à m'aider, et sans ça il trainerait toujours dans la poussière, sous l'influence de son Père, et moi je ne serais pas ici. Il m'avait sauvé car quelque chose brillait en moi.
Tout ça avait mal tourné. Jude avait toujours eu une sorte de Ténèbres qui le guettait. J'avais bien peur qu'elle n'avait fini de le dévorer.
J'ai soupiré.

- Des types comme toi, j'en ai vu d'autres.

J'ai continué à enrouler le bandage autour de son épaule, j'avais fini depuis longtemps mais c'était pour éviter de croiser son regard.

- Ce ne sont pas les Ténèbres qui dorment en toi qui me font peur.

J'ai risqué un regard vers lui, mais n'ai pas pu m'en détacher. Ces yeux sombres m'attiraient et m'entraînaient dans un puit dont je n'entrevoyais pas le fond. Un regard plein de souffrance. Un regard tourné vers le passé, trop aveuglé par les Ténèbres pour entrevoir l'avenir.

- C'est ce qu'elles deviendront si tu les laisse te dominer.

C'est ce qui est arrivé à Jude. Et c'est ce qui risque de lui arriver.


Isalia 2013


Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyVen 30 Aoû 2013 - 22:48

Peu après avoir posé mes questions, je vis qu'elle souriait, mais c'était un sourire sans joie. Elle marqua une pause, enroulant un bandage autour de mon épaule meurtrie puis soupira :

Des types comme toi, j'en ai vu d'autres.


  C'était donc ça... Je n'étais pas le premier de ce genre à croiser son chemin. La pauvre. Je ne pouvais déjà pas supporter ma vraie nature, alors comment une seule personne avait-elle pu supporter ce même type de personnalité par plusieurs fois?
Finalement, malgré son apparente faiblesse, due à sa corpulence, elle devait être bien plus forte qu la plupart des gens d'un point de vue mental et... peut-être... sentimental...? C'était tout à fait plausible, après tout.
Nouveau silence. Elle consolidait toujours le bandage alors qu'il était déjà bien suffisant. Pourquoi? En fait j'avais ma petite idée... Elle ne voulait pas affronter mon regard.

 - Ce ne sont pas les Ténèbres qui dorment en toi qui me font peur.


  Voilà j'avais vu juste, je lui faisais peur mais... Si ce n'était pas ma part d'ombre, que pouvais-bien donc l'effrayer? Je fronçai les sourcils et la dévisageai. Au même moment, elle m'adressa un regard en coin et fut comme hypnotisée, n'arrivant pas à s'arracher de ce regard dont elle avait peur pour une raison que j'ignorais...
Mais elle finit par me donner cette raison :

C'est ce qu'elles deviendront si tu les laisse te dominer.


  Si je me laissais dominer? Il suffisait d'assouvir ma soif de vengeance et tout serait terminé... Après... Après... 
Rien.
Je pris conscience que cette quête m’obnubilait à un point que je n'avais aucun but dans la vie mis à part celui-ci.
Oui, Erial, et après? 
Peut être que j'essaierais de me racheter en sauvant des vies au lieu d'en prendre. Mais je n'y étais pas. Chaque chose en son temps... Je changeais rapidement d'humeur ce soir là... Sûrement une guerre entre le naturel et l'artificiel...
Mais peu importe ces questions. Tout d'abord il fallait que je sache qui était vraiment cette fille, elle m'intriguait et ma curiosité me faisait oublier toute l'émotion que j'avais ressenti jusque là... Que savait-elle des gens comme moi?
J'intensifiai mon regard et lui dit avec un sourire en coin malgré les rides de douleur et de fatigue qui me creusaient le visage.

- Dis-moi...  Que sait-tu des "types comme moi"? Raconte moi ton histoire, raconte moi cet amour spécial, ça crève les yeux que c'est ce genre de relation qui tu entrete...nais avec cette autre personne torturée. 

  
Pour une fois, mes paroles avait le mérite d'être franches et directes. Ce n'était peut-être pas approprié mais je devais savoir et j'étais bien trop fatigué pour choisir avec soin chaque mot.
D'un seul coup elle sortit de sa torpeur et baissa les yeux. Mais elle ne répondit pas. J'avais sûrement éveillé chez elle des souvenirs douloureux.
Je continuai alors :

- Et que sais-tu de moi pour sous-entendre que je vais me laisser dominer par mes Ténèbres si je ne réagis pas? (j'étais assez énervé à ce moment là, et je m'appuyai sur mes coudes pour me redresser) Le seul moyen de les faire disparaître je le connais! Il n'y en a pas quinze mille! Je dois le faire! Je dois la tuer! Je dois me venger! Et là, seulement là je serais délivré de mes Ténèbres! Après je m'arrêterais et consacrerais ma vie à des buts plus nobles, c'est ce que j'ai prévu. Alors je ne laisserais pas dominer par les Ténèbres, comme tu dis, vu qu'elles auront disparu en même temps que cette garce!
  
  Elle secoua lentement la tête, l'air triste et désolé. Je retombai par terre violemment, toute mon énergie utilisée mon épaule frappa le sol ce qui me fit écarquiller les yeux de douleur. Je l'avais mérité après tout. je venais de me défouler sur ma sauveuse lui dévoilant en plus tout mes projets et la haine que je vouait à ma cible.
Ce fut à mon tour de secouer la tête. En quoi étais-je si différent de ces autres dont la jeune femme avait parlé? 
Peut-être qu'avec l'expérience elle pourrait m'aider à gérer ces Ténèbres? Je tuerais quand même la femme aux cheveux blancs, mais pour ma vie en dehors de cet objectif...?
Je pris une grande inspiration et la fixa avec un regard qui appelait à l'aide.
Je désirais une amie.

- Excuse-moi..., murmurai-je. Je me suis un peu emporté... Peux-tu répondre à mes questions tout de même, s'il te plaît?
Après, on recommencera à zéro et tu me diras ton nom. Si ça ne te dérange pas, bien sûr.


  Je fis une petite pause puis je repris avec un petit sourire :

- C'est comme ça qu'on fait quand on veut devenir ami avec quelqu’un, non? Au fait, je m'appelle Erial. Erial Alternost.

Spoiler:
 


Dernière édition par Erial Alternost le Dim 1 Sep 2013 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyDim 1 Sep 2013 - 19:03




here



-  Dis-moi...  Que sait-tu des "types comme moi"? Raconte-moi ton histoire, raconte-moi cet amour spécial, ça crève les yeux que c'est ce genre de relation qui tu entrete...nais avec cette autre personne torturée.

Il avait dit cela d'une voix faible, avec un sourire plein de douleur. Il avait compris. Ça se voyait. Mes précédentes paroles avaient été dénuées de toutes haines, juste de regret. Mes yeux se sont embués de larme. Je distinguais son visage derrière mes cils et mes larmes. Il était franc. Plein de souffrance.
J'ai relevé la tête, tentant de chasser l'eau qui gênait ma vision.
Il a tenté de se relever, aveuglé par la colère, s'appuyant sur ses coudes. Il ne fallait pas qu'il fasse trop d'effort, où il pourrait mourir sur le coup.

- Et que sais-tu de moi pour sous-entendre que je vais me laisser dominer par mes Ténèbres si je ne réagis pas? Le seul moyen de les faire disparaître je le connais! Il n'y en a pas quinze mille! Je dois le faire! Je dois la tuer! Je dois me venger! Et là, seulement là je serais délivré de mes Ténèbres! Après je m'arrêterais et consacrerais ma vie à des buts plus nobles, c'est ce que j'ai prévu. Alors je ne laisserais pas dominer par les Ténèbres, comme tu dis, vu qu'elles auront disparu en même temps que cette garce !

Son regard était froid, plein de haine et de désir de vengeance. J'aurais dû m'en douter. Se venger était un acte qui appartenait aux Ténèbres. Il haïssait celui qui avait brisé toute sa vie, c'était normal.
Mais il se trompait. Il était en proie à la haine, et tuer ne résoudrait pas son problème. Il s'enfoncerait encore plus dans l'Ombre. Il ne pourra plus s'arrêter de tuer. J’ai secoué lentement la tête, désolée.
Il t’arrivera la même chose qu’à Jude… Après avoir fait face à la haine, après avoir tenté de tuer le bourreau de ton enfance, tu seras en proie à la Noirceur qui dort dans ton âme, et elle fera partie de toi… Mais comment expliquer cela à un inconnu ?
Il est retombé sur le sol, avec un rictus de douleur. S’il continuait, la plaie allait se rouvrir…

- Excuse-moi..., murmura-t-il. Je me suis un peu emporté... Peux-tu répondre à mes questions tout de même, s'il te plaît? Après, on recommencera à zéro et tu me diras ton nom. Si ça ne te dérange pas, bien sûr.

Il changeait vite de comportement. Mais je ne lui en voulais pas. Il semblait avoir été exclu de la société. Cela devait être difficile de vivre avec toute cette haine gravée dans son cœur. Moi, j’aurai pu en vouloir au père de Jude, qui m’avait fait travailler et s’était servie de moi comme cobaye, mais Jude m’avait apportée la lumière… Étrangement, je n’en voulais à personne. J’étais heureuse. Et je voulais à tout prix, même si ce garçon m’était complètement inconnu, le tirer de ses Ténèbres. L’aider.
Il reprit en souriant :

- C'est comme ça qu'on fait quand on veut devenir ami avec quelqu’un, non? Au fait, je m'appelle Erial. Erial Alternost.

Erial Alternost. Il m’avait enfin dit son nom. J’ai souri à mon tour, heureuse qu’il se soit radoucit. J’allais lui raconter mon histoire à présent. J’ai posé une main rassurante sur son épaule valide.

- Je m’appelle Isalia Whitestorm. Guilde légale de Fairy Tail.

Je lui ai fait un sourire rayonnant, et me suis allongée à son côté dans l’herbe verte pour mieux observer les Étoiles. J’ai fermé un instant les yeux, et j’ai commencé à lui raconter mon sombre passé, en lui faisant promettre de me narrer le sien après, et les raisons qui l’on poussé à haïr cette femme.

- Je me suis réveillée dans un pré, couverte d’écchymose et de cicatrices. Mon nom était marqué sur mon bras. Je ne me souvenais de rien. J’avais seulement un visage en tête. Un garçon brun, avec des yeux océans. Il m’avait laissé une besace, avec de quoi survivre.

Je me souvenais de ce sentiment. C’était étrange de ne se souvenirs de rien, angoissant. Comme plonger dans un puit noir, sans savoir où se trouve le fond.

- J’ai rencontré une jeune fille. Elle était riche. Elle m’avait beaucoup aidé, mais son frère était fou. Il ne supportait pas que sa sœur soit heureuse, et quand il a découvert que j’étais son amie et que je lui apportais le bonheur, il m’a poursuivie dans la forêt, et m’a poignardé sans relâche. Il était en proie à des Ténèbres terribles… Complètement fou.

J’ai regardé un instant les Étoiles. C’était sûrement grâce à elle que j’étais encore en vie aujourd’hui. Elle m’avait toujours guidée. Et Jude aussi, mais il ne les avait jamais crues.

- C’est Jude qui m’a sauvé ce jour-là. Et c’est lui qui détenait la clé de mon passé. Alors, il a fini par me révéler ce que j’avais oublié. Je m’appelais Akira Willemina Merwehaven. J’étais née dans une famille riche, mais mon père était maître d’une guilde noire et m’avais appris cette magie des Ténèbres. Je ne sais heureusement plus m’en servir. Il a tué mon père, qui s’opposait à ses travaux, et j’ai été témoins de la scène. J’ai foudroyé mon père de son propre pouvoir… Et je me suis enfuie.

Il m'a interrompu :

- ...


Isalia 2013


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyLun 2 Sep 2013 - 16:18

Après avoir souri, elle me posa une main amicale sur mon épaule non-meurtrie et me dévoila à son tour son identité 

 Je m’appelle Isalia Whitestorm. Guilde légale de Fairy Tail. 

 
Isalia... Ce prénom lui allait à merveille! Aussi doux que la personne le portant. Isalia de Fairy Tail... La guilde où j'ai appris à me servir de mes pouvoirs. La guilde dont j'ai tué deux membres. Celle de mes défunts parents. J'étouffai un sanglot. J'allais devenir ami avec un mage de Fairy Tail, ça me rassurait et m'inquiétait en même temps... Les fées étaient définitivement mes "amies", encore fallait-il espérer que je ne les tue pas accidentellement...
Son sourire se faisant plus lumineux, Isalia s'allongea près de moi dans l'herbe, contemplant la voûte céleste. Elle me demanda néanmoins une condition avant de me raconter son passé : lui raconter le mien après.
Une boule se forma dans ma gorge, et je déglutis péniblement.
Je n'avais jamais raconté mon histoire à personne.
Mais il fallait bien le faire un jour et si cette quasi-inconnue me racontait la sienne j'en ferais autant.
J’acquiesçai, promettant de tout lui dire.
Elle ferma les yeux et commença : 

 Je me suis réveillée dans un pré, couverte d’écchymose et de cicatrices. Mon nom était marqué sur mon bras. Je ne me souvenais de rien. J’avais seulement un visage en tête. Un garçon brun, avec des yeux océans. Il m’avait laissé une besace, avec de quoi survivre.

 Son histoire avait l'air plus horrible que la mienne à cause de la perte de mémoire, mais son amnésie était à la fois une bénédiction et une malédiction. Moi je me souvenais de tout, dans le moindre détail.
Alors comme ça cette fille avait un passé aussi lourd que le mien... 
Je la regardai, compatissant, partageant sa douleur.
Compatissant? Moi?
Étrange.

- J’ai rencontré une jeune fille. Elle était riche. Elle m’avait beaucoup aidé, mais son frère était fou. Il ne supportait pas que sa sœur soit heureuse, et quand il a découvert que j’étais son amie et que je lui apportais le bonheur, il m’a poursuivie dans la forêt, et m’a poignardé sans relâche. Il était en proie à des Ténèbres terribles… Complètement fou.


  Un monstre de plus, mais je devinai que ce n'est pas ce type qui me ressemblait tellement. Mais si elle avait été poignardée à plusieurs reprises, comment était-elle encore là?
J’attendis qu'elle reprenne en observant le ciel si brillant cette nuit-là... Je cherchai les constellations, pointant du doigt les étoiles et suivant le tracé imaginaire les reliant alors qu'elle était perdues dans ses pensées.
Quelques minute plus tard, elle revint à elle :

- C’est Jude qui m’a sauvé ce jour-là. Et c’est lui qui détenait la clé de mon passé. Alors, il a fini par me révéler ce que j’avais oublié. Je m’appelais Akira Willemina Merwehaven. J’étais née dans une famille riche, mais mon père était maître d’une guilde noire et m’avais appris cette magie des Ténèbres. Je ne sais heureusement plus m’en servir. Il a tué mon père, qui s’opposait à ses travaux, et j’ai été témoins de la scène. J’ai foudroyé mon père de son propre pouvoir… Et je me suis enfuie.


  Je l'interrompis net, lui posant un index sur la bouche :

- Stop. Je vois bien que c'est difficile pour toi de dire ça et... ça me suffit. Jude... C'est lui dont tu es tombée amoureuse, et c'est à lui que tu pensais tout à l'heure. Il a mal tourné... Tu t'en es bien sortie... Être entourée de monstres et finir dans la Lumière d'une guilde officielle... Je t'envie, lui dis-je, mélancoliquement. Tu me raconteras la suite de ton histoire plus tard, quand tu te seras remise de tes émotions.
A mon tour maintenant.
  
  Je pris une grande inspiration, fermai les yeux, me détendis et pris la parole : 

- Je viens d'un petit village sans histoire. Mes parents étaient mages. Un jour, un trio de mages noirs sont arrivés et ont massacré tout le monde... Sauf moi. Chance ou malchance, à toi de voir, car contrairement à toi et ton amnésie, chaque détail de ce jour est gravé dans ma mémoire à jamais...

  Je recommençai à dessiner des constellations dans l'air... Évoquer ceci avait fait remonter le souvenir de ma mère, constellationiste. Ainsi que le sentiment de l'avoir perdu, d'être livré à soi-même. Je jetai un coup de d’œil à la jeune femme allonge à côté de moi, ses boucles brunes me chatouillant le bras. Non, je n'étais plus seul maintenant. Paradoxal, non? Je devais faire resurgir ma solitude afin de ne plus jamais la ressentir.
Le regard dans le vague je continuai :

- Quand je me suis réveillé il ne restait littéralement plus que des cendres de mon village quoique quelques débris finissaient de calciner. Et je vis la seule survivante du groupe de mages s'en aller, tranquillement, sans se presser. La seule chose que j'ai vu sont ses longs cheveux blancs et ondulés, des cheveux magnifiques. Cheveux que je me suis juré de faire virer au rouge.


  Mes poings se serrèrent à ses paroles et mon regard se fit plus dur et déterminé. Personne ne m'en empêchera.

- Je suis allé à Magnolia voir les mages afin d'apprendre la magie. Quand j'ai atteint la maîtrise de mon pouvoir, la seule chose que j'aie réussi à faire fut tuer mes tuteurs, qui avaient été mes seuls amis.
Depuis je cherche seul cette femme, pour lui faire payer tout ce qu'elle a fait et la réaction en chaîne que ça a provoqué.

 
Je pris ma tête dans la main de mon bras valide et secoua lentement la tête versant une ou deux larmes en silence, n'entendant plus que le bruissement des feuilles.
Une trentaine de secondes plus tard je relevai la tête et vit qu'elle aussi avait détourné la tête.
D'une petite voix vibrante d'émotion, donnant une impression de faiblesse comme je les détestais, je lui dis :

- Arrives-tu à me comprendre, maintenant?

  
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyVen 6 Sep 2013 - 18:02




here



Il a posé un doigt sur mes lèvres, et m'a interrompu.

- Stop. Je vois bien que c'est difficile pour toi de dire ça et... ça me suffit. Jude... C'est lui dont tu es tombée amoureuse, et c'est à lui que tu pensais tout à l'heure. Il a mal tourné... Tu t'en es bien sortie... Être entourée de monstres et finir dans la Lumière d'une guilde officielle... Je t'envie. Tu me raconteras la suite de ton histoire plus tard, quand tu te seras remise de tes émotions.
A mon tour maintenant.


Il prit une grande inspiration, et commença :

- Je viens d'un petit village sans histoire. Mes parents étaient mages. Un jour, un trio de mages noirs sont arrivés et ont massacré tout le monde... Sauf moi. Chance ou malchance, à toi de voir, car contrairement à toi et ton amnésie, chaque détail de ce jour est gravé dans ma mémoire à jamais...

La mort de ses parents... Qu'était devenu Père ? Avait-il survécu à sa blessure ? Je ne savais pas que penser, devais-je m'en réjouir ?

- Quand je me suis réveillé il ne restait littéralement plus que des cendres de mon village quoique quelques débris finissaient de calciner. Et je vis la seule survivante du groupe de mages s'en aller, tranquillement, sans se presser. La seule chose que j'ai vu sont ses longs cheveux blancs et ondulés, des cheveux magnifiques. Cheveux que je me suis juré de faire virer au rouge.

Une envie de vengeance. Je comprenais. J'aurais pu avoir eu envie de tuer mon bourreau, le Père de Jude, mais je ne l'ai jamais tant haï. C'était quelqu'un de fou, pourquoi en vouloir à quelqu'un qui ne se rend pas compte du mal ? Pourquoi haïr alors que tout autour de toi évoque la lumière ? C'était Jude qui m'avait ramené à la lumière, et si nos chemins se recroisaient, j'allais devoir faire de même. Ce garçon aussi. Il ne devait pas tomber dans le piège de l'ombre...
Il a serré les poings, vibrant de haine, et son ton s'est fait plus dur. Il a poursuivi :

- Je suis allé à Magnolia voir les mages afin d'apprendre la magie. Quand j'ai atteint la maîtrise de mon pouvoir, la seule chose que j'aie réussi à faire fut tuer mes tuteurs, qui avaient été mes seuls amis.
Depuis je cherche seul cette femme, pour lui faire payer tout ce qu'elle a fait et la réaction en chaîne que ça a provoqué.


Il venait donc de ma guilde... Je ne me souvenait plus de sa présence. Il aurait dû rester, rester dans la lumière. Comment les membres de ma guilde, si joyeux, avait-il échoué à le ramener du bon côté ?
J'ai tourné la tête, perdue dans mes souvenirs, perdue dans l'ombre et dans la lumière, hantée par de nombreux visages. Sa voix m'a tirée de mes pensées :

- Arrives-tu à me comprendre, maintenant?

Je n'avais pas besoin de son récit pour comprendre sa haine. Elle était légitime, mais pas indispensable. On pouvait vivre sans tuer. Jude étai comme lui, et avait déjà tenté de donner la mort à son Père. Mais il avait sombré dans les Ténèbres après mon refus. J'en étais sûr.
Je n'allais pas lui raconter la fin de l'histoire. Je ne voulais plus évoquer le passé, c'en étais trop.
J'ai donc détourné sa question par une autre, les yeux rivés au ciel, une main semblant vouloir toucher les astres.

- Crois-tu aux Étoiles ?

Ma voix était comme un murmure perdu dans le vent.
Cette question était surtout pour l'interroger sur ses croyances. Pensait-il qu'une entité quelque part dans cet univers avait un jour régit les lois de notre planète ? La louait-elle comme une mère ou un père, comme celle qui lui avait insufflé le souffle de vie ?
Je n'attendais aucune réponse. Il n'avait aucune raison de m'en donner. Il devait juste... y réfléchir. Ça l'aiderais peut être à obtenir la rédemption et la liberté...
J'ai tracé de mon doigts les lignes invisibles entre les Étoiles. Il y en a tellement ...

- Regarde le ciel. Tout ces astres, ces planètes, semblent à portée de main. Elles semblent briller pour toi et éclairer ton chemin.

J'ai soupiré. Elles avaient toujours été là pour moi, et même dans les moments difficiles, je ne pouvait pas leur en vouloir. Je ne devais pas croire que c'était leur faute. Je ne les avaient pas écouté. J'avais refusé de suivre la voix qu'elles me proposaient. Elles me laissaient libres...

- Tu vois ? A la lisière de la forêt. aie-je murmuré en pointant du doigt la cime d'un sapin. La Constellation d'Andromède. Cinq Étoiles formant ce trait surmonté d'un pic. Et là bas, le "W" un peu plus en haut. La Reine Cassiopée, la mère d'Andromède, se situant juste en bas.

Je lui ai sourit. Il ne saignait plus, ne semblait plus se tordre de douleur.

- Il y a tant de choses à lire dans les Étoiles...


Isalia 2013


Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 


Dernière édition par Isalia Whitestorm le Sam 7 Sep 2013 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptySam 7 Sep 2013 - 18:43

Elle éluda royalement ma question. Mais de toutes façons je n'avais pas tant besoin de sa réponse... J'étais intimement sûr qu'elle me comprenais malgré qu'elle n'approuve sans doute pas.
Au lieu de répondre elle me posa donc une autre question en tendant à son tour sa main vers le firmament :

- Crois-tu aux Étoiles ? a-t-elle murmuré.

  Les Etoiles... Dans quel sens? Oui je croyais que nos êtres chers défunts veillaient sur nous depuis le ciel... Je savais aussi que les esprits stellaires existaient... 
Mais il y avait longtemps que je ne croyais plus aux divinités en tout genre, à ces êtres suprêmes qui nous auraient soit disant créés...
Car peut importe en quel Créateur les gens croyaient, il était sensé être bon et ne faire que le Bien.
Ou alors cet être était particulièrement retors avec moi.
En réalité je pensais que nous avions été façonnés par quelqu'un ou quelque chose mais ce quelqu'un à du nous considérer comme une expérience ratée tant certains d'entre nous étaient mauvais. 
Moi y compris.
Et il nous a délaissé.

  Suite à ma réflexion, je vis qu'elle faisait comme moi quelques minutes auparavant : elle traçait dans l'air des constellations du bout des doigts.

- Regarde le ciel. Tout ces astres, ces planètes, semblent à portée de main. Elles semblent briller pour toi et éclairer ton chemin.

  Je réalisai que l'on pouvait voir ce qu'on voulait dans les étoiles. Il suffisait juste de le vouloir... Et d'y croire.
Alors peu importe ce qu'il y avait là-haut, si consciemment ou inconsciemment j'y percevais des messages positifs, ça ne pouvait que me tirer vers le haut.
Et puis maman était bien constellationniste... J'avais donc peut-être un lien avec les astres célestes...
On allait bien voir.
Après un petit soupir elle continua en murmurant :

Tu vois ? A la lisière de la forêt.La Constellation d'Andromède. Cinq Étoiles formant ce trait surmonté d'un pic. Et là bas, le "W" un peu plus en haut. La Reine Cassiopée, la mère d'Andromède, se situant juste en bas.
 
  Elle sourit. 

- Il y a tant de choses à lire dans les Étoiles...

  Elle avait raison. Elle avait tant raison... Mais qu'y voyait-elle elle?
Je décidai de lui faire part de mes pensées précédentes :

- A vrai dire, je crois que nous ne sommes pas issus du néant. Mais je pense que nous avons été abandonnés par notre Créateur. Sinon l’humanité ne serait pas aussi corrompue par les Ténèbres..., dis-je avec une petite moue. 
Mais je sais qu'il y a quelque chose derrière les Etoiles...,
 continuai-je d'une voix emplie d'espoir.
Et quoi que ce soit, je peux essayer de lire en elles, mon esprit y trouvera des messages de Bien.
Réels ou pas, appliquer les conseils des Etoiles ne peut me faire de mal...
J'essaierais. Je te le promets.

  Je souris à mon tour.
Nous restâmes de nombreuses minutes à contempler ces Etoiles, sans un mot mis à part ceux que ces dernières véhiculaient, le vent nous berçant.
Jamais une nuit ne m'était parue si belle.
Une trainée de lumière se dessina alors.
Puis une autre.
Des étoiles filantes! Un spectacle magnifique! Et c'en était une véritable pluie!
Un cadeau des Etoiles, un cadeau de la douce Voie Lactée.
Isalia me tapota l'épaule, lumineuse et me dit d'une voix joyeuse :

-...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptySam 7 Sep 2013 - 21:41




here



- A vrai dire, je crois que nous ne sommes pas issus du néant. Mais je pense que nous avons été abandonnés par notre Créateur. Sinon l’humanité ne serait pas aussi corrompue par les Ténèbres..., Mais je sais qu'il y a quelque chose derrière les Etoiles..., continuai-je d'une voix emplie d'espoir.
Et quoi que ce soit, je peux essayer de lire en elles, mon esprit y trouvera des messages de Bien.
Réels ou pas, appliquer les conseils des Etoiles ne peut me faire de mal...
J'essaierais. Je te le promets.


Ce qu'il disait était tellement vrai. Un tel créateur qui délaisse ses créatures pouvait-il exister ? Moi, je savais qu'il nous protéger, même s'il nous laisse nous faire corrompre par les Ténèbres. Il nous avait montré la voie, d'une manière ou d'une autre, en envoyant un messager; mais nous, nous ne l'avons pas suivie, aveuglé par notre égoïsme et notre avarice. Pourquoi lui en vouloir ? Les Étoiles brillaient pour nous, et cela, pour toujours, même si l'aube arrive toujours trop vite, remplaçant la Nuit de sa Lumière aveuglante, que nous, mortel, ne savons pas apprécier.
Le Créateur, ou qu'il soit, qui qu'il soit, est juste. C'est nous qui sommes mauvais, une part d'ombre sommeille dans chacun...

Il a souri. Nous sommes restés blottis dans l'herbe fraiche, en contemplant les Étoiles.
Nos Gardiennes.

Une traînée de Lumière a traversé le ciel, dessinant un éclat doré éphémère et rassurant, comme une pluie d'or étincelant, emportant au loin mes démons et mes Ténèbres.
Ce fut une pluie d'astres étincelants qui on traversé le ciel nocturne cette nuit là.
Je n'avais pas vécu de nuit aussi belle. C'était magnifique.

Je voyais dans cette pluie d'Étoiles filantes un signe du ciel, qui me rendait tout mon passé et me confiait l'avenir. J'étais adulte à présent, et j'avais une longue vie à vivre. Elles semblait briller pour nous, comme une promesse, une promesse réciproque. Nous étions la Jeunesse, la clé du Futur, et nous devions veiller à ce que Demain soit toujours lumineux. Nous ne devions pas nous laisser corrompre par l'Ombre...
J'en pleurait tellement que c'était beau. La nature fait des merveilles, mais tout ce qu'elle nous donne, elle nous le reprends un jour, alors autant profiter du présent avant de penser au lendemain...
J'ai tracé un trait dans le ciel, comme pour toucher les astres. Ils ne m'avaient jamais semblé aussi proches. Les constellations semblaient disparaître les unes après les autres. L'aube, cruelle, balayait cette nuit de paix, ne laissant que le souvenir du firmament...

- Tu vois... Il te suffit de lever la tête...

J'ai prononcé cette phrase avec joie. Une promesse d'avenir. Notre avenir...


Isalia 2013


Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyDim 8 Sep 2013 - 13:43

  - Tu vois... Il te suffit de lever la tête...


  Ce que je fis immédiatement. Je me rendis compte que malgré que je n'aie pas dormi je pouvais me relever sans trop de peine, une fois sur mes pieds mais encore mal assuré je levai la tête. Elle se releva aussi. Le vent faisait voleter nos cheveux et nous chatouillait les narines. L'herbe pliait sans opposer de résistance à la douceur de l'air... Mon manteau tacheté de sang et sa robe qui l'était tout autant se laissaient aller à la brise eux aussi.
Tout était beau, tout était calme, tout flottait paisiblement au gré du vent...
C'était l'aube.
La lumière de l'astre solaire grignota peu à peu ses homologues lointaines... Le Soleil aussi est une étoile, non? Mais au cas où il ne suffisait pas...

  Je demandai à la jeune femme de tendre sa main, paume vers le ciel. Curieuse, elle s’exécuta. Je recouvris alors sa main de la mienne, mais paume vers le bas...
Je puisai alors dans le peu de magie que j'avais recouvert en cette nuit étoilée. Une lueur bleutée émana de nos mains. Quand je levai la mienne, elle regarda la multitude de petits cristaux qui s'étaient déposés dans le creux de sa main et sourit. 
Avant qu'elle ne me demande ce que c'était, je lui dis d'une voix douce :

- Si tu a un doute en plein jour et qu'une seule étoile ne te suffit pas pour te guider... Lance une des miennes... 

  J'illustrai mes propos en lui prenant une petite étoile de givre du bout des doigts et en la lançant au-dessus de nos têtes.
Une myriade de petits éclats scintillants apparurent lorsque la petite structure magique explosa en l'air.
Le même ciel que celui de cette nuit se forma. Émerveillés nous le regardâmes tomber lentement au sol, nous entourant.
Je ne me serais jamais pensé capable de choses si belles.

- Elle ne fondront jamais. Cette glace est magique après tout... Elle est emplie de mes souvenirs de cette nuit, voilà pourquoi elle est si belle. Ce sont des souvenirs lumineux. Quelques uns des seuls..., soufflai-je

 
Elle me fit un des plus beaux sourires que j'aie jamais vu, commença à s'approcher de moi pour m'enlacer... Mais elle se résigna, et fit quelques pas en arrière en regardant le sol. Une fois à distance raisonnable elle releva la tête et sourit de plus belle.
Je fis quelques étoiles pour moi, me jurant de les garder précieusement dans ma poche.
Je n'allais pas la retarder plus. Jouant distraitement avec une étoile entre mes doigts, je lui lançai :

- Isalia! Avant que je ne m'en aille, je tiens à te remercier mille fois... C'était magique. Et aussi... Avec toutes ces étoiles filantes... As-tu fait un vœu? Ne me réponds pas, ça porte malheur. Mais penses-y juste.
J'espère de tout cœur que l'on se reverra un jour!
 ajoutai-je, rayonnant.

  "Si les Etoiles le veulent" complétai-je silencieusement.
Je jetai un dernier regard à ce visage angélique, à ces yeux purs, à cette cascade de boucles brunes, à celle qui m'avait redonné espoir en moi, au ciel, en la Lumière. J'ai la curieuse impression que nous sommes liés Isalia... Nous sommes étrangement similaires et opposés à la fois... Liés par une amitié qui je sens va grandir progressivement. Merci, merci à toi et merci aux Etoiles de t'avoir mise sur mon chemin...
Et ce simple mot en tête, "merci", je me détournai, en prenant garde à ne pas trop solliciter mon épaule et humai l'air...
Quel doux parfum que celui de l'amitié... 


  



FIN  (de mon point de vue) 





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

Isalia Whitestorm

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
Voie lactée Left_bar_bleue1280/1700Voie lactée Empty_bar_bleue  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée EmptyJeu 12 Sep 2013 - 19:43




here


Les Cristaux brillaient dans ma main, scintillantes comme les Étoiles de cette nuit là.
Je me souviens distinctement, de chaque mot, chaque paroles prononcées alors que l'aube pointait dans le ciel, balayant la voûte céleste.

- Si tu a un doute en plein jour et qu'une seule étoile ne te suffit pas pour te guider... Lance une des miennes...

Il avait lancé l'étoile dans les airs, et elles s'était divisée en fragments de givre scintillants, qui étaient tombés autour de nuit en une pluie étincelante. Ça avait été si beau. Émerveillée, je les avais regardés, bouche bée, retomber au sol, comme un enfant regarde la neige un soir d'hiver.

- Elle ne fondront jamais. Cette glace est magique après tout... Elle est emplie de mes souvenirs de cette nuit, voilà pourquoi elle est si belle. Ce sont des souvenirs lumineux. Quelques uns des seuls..., a-t-il soufflé.

Ces cristaux sont pour moi un trésor. Un souvenirs magnifique, et tout ce qui me rappelle les bons moments sont des choses très importantes à mes yeux, moi qui avait été privée de souvenir toute ma vie... J'ai sourit, et j'ai senti le besoin de le serrer dans mes bras et l'embrasser pour le remercier tant j'étais heureuse.
Je m'étais approchée vers lui, pleurant presque de joie, mais je me suis arrêtée. Je me suis contentée de sourire, comme je savais si bien le faire, et j'ai serré les cristaux contre ma poitrine, au chaud dans ma main. Ils étaient glacés mais il étaient comme son cœur, et ça faisait du bien de les tenir près de moi. Comme si je possédais le centre de son âme.

- Isalia! Avant que je ne m'en aille, je tiens à te remercier mille fois... C'était magique. Et aussi... Avec toutes ces étoiles filantes... As-tu fait un vœu? Ne me réponds pas, ça porte malheur. Mais penses-y juste.
J'espère de tout cœur que l'on se reverra un jour!


Merci, Erial. Mais à ce moment là, aucun son n'aurait pu sortir de ma gorge tant elle était nouée. Le seul voeu que j'aurais pu faire étais sûrement brisé. J'ai levé la tête vers le ciel plus clair.
Faites qu'Erial ne tombe pas dans les Ténèbres,...
Il m'a regardé une dernière fois, et s'est enfui dans la Nuit. Où allait-il ? Avait-il un chez lui, un repère ? Qu'allait-il faire ? Que deviendrait-il ? Était-il heureux, malgré tout ?

- Soit heureux, Erial...

Il était surement trop loin pour m'entendre, mais je le souhaitais plus que tout au monde.
Cette parole, je l'avais prononcée ce jour là, lorsque j'avais laissé Jude sur ce pont surplombant l'eau noire.
Ce jour là, Jude avait disparu avec ses Ténèbres...
Je suis demeurée là, un doux vent jouant avec mes cheveux, les morceaux d'âme dans le creux de ma main. J'étais muette de stupéfaction, et un sentiment de légèreté s'est emparée de moi.
Faites que l'on se revoie un jour... Après tout, d'une façon où d'une autre, on était liés...


Le pendentif brille sur ma poitrine, cet éclat de cristal qui me remémore cette nuit à admirer les Étoiles.
Je l'ai toujours sur moi, il me rappelle la voie lactée ce soir là. J'ai l'impression qu'en lui brille les yeux du jeune garçon, semblable à l'éclat des Étoiles. Lorsque je lève la tête pour contempler le néant, je n'ai jamais réussi à y voir ce que j'avais vu ce soir là.

END.



Isalia 2013


Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Voie lactée 160714042154809777


Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voie lactée Voie lactée Empty

Revenir en haut Aller en bas

Voie lactée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Akurio-