FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez

Reminiscence [ft.Namida]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptySam 13 Aoû 2016 - 14:39

Reminiscence [ft.Namida] Tm75





Reminiscence


Feat. Namida Ten


Des arbres à perte de vue. La douce odeur de l’océan dans l’air. D              es montagnes à l’horizon. Tu t’es encore perdue dans tes pensées, n’est-ce pas ?
Tu soupires inutilement et laisses ta tête se caler en parfaite harmonie avec ton dos sur ce tronc d’arbre. La même missive dans ta main depuis plusieurs heures maintenant. Tu ne sais pas quoi lui écrire. Une dizaine de lettres que tu entasses dans ton sac depuis le jour de ta libération. Il ne veut pas que tu oublies ta promesse. On ne peut pas lui reprocher cela, on ne peut rien reprocher à l’espoir.
Un coup d’œil au ciel, puis sur le papier. Tu le déchires, la mâchoire serrée. Les petites fleurs rouges qui ornent la page se froissent dans tes mains. Tu as fait ça par frustration, il ne t’en voudra pas de le faire attendre. Il est temps de rentrer à la maison, nettoyer les dégâts évidents de ta colocataire. Tu te lèves faiblement, déçue par toi-même.
Tu ne prends pas la peine de mettre ton sac sur l’épaule.
Peu importe la beauté du ciel, il n’est pas une boussole sans ses étoiles.
Tu ne t’es pas simplement perdue dans tes pensées. Tu t’es perdue tout court.
Le manteau noué autour de la taille, tu entames une longue marche dans les bois. Ton sac traine par terre, si tu continues de le malmener ainsi, tes affaires feront office de miettes de pain pour le petit poucet.
Tu décides de t’attacher les cheveux. La brise marine se fait de plus en plus sentir. Tu es partie dans la mauvaise direction. Mieux vaut trouver une route plutôt que de faire marche arrière pour te retrouver à Oak. Les balades sont bien tristes seules, se tromper de chemin n’aurait rien d’hilarant sans personne pour rire à tes côtés. Ta vie est bien trop morne pour la décrire dans un récit. Ta lettre ne sera qu’une déception pour lui. Tu n’es pas une aventurière, ni un héro.
Tu es prête à faire une pause lorsqu’un bruit attire ton attention. Des branches, moitié de chances qu’il s’agisse d’un animal comme d’un humain. Tu empoignes ton poignard par réflexe. Discrètement, tu longes le périmètre imaginaire basé sur ton ouïe, si tes instincts ne te trompent pas, tu arriveras par derrière. Pour peut-être tomber sur un écureuil. Quoi qu’un écureuil soit tout de même une compagnie.
N’importe quel spectateur caché dans l’ombre te prendrait pour une gamine sauvage. Tu te transformes en chasseur pour une simple branche qui craque. Tes intentions ne sont pas mauvaises pour autant. Tu n’écorcheras personne à moins d’y être obligée.
La courbe faite par ton esprit s’arrête. L’arme dans ton dos, pas forcément une bonne initiative, tu avances vers la source de ta paranoïa.
Le ciel n’a toujours pas cette couleur printanière qui t’indique l’arrivée de la carte la plus exacte au monde. Celle avec le petit « vous êtes ici » que dessinent les étoiles autour de toi.
Tu ranges ton arme dans son étui et avances d’un pas qui peut être qualifié de n’importe quoi sauf tranquille.
Tu contournes une jolie statue d’angelot recouverte par le lierre depuis plusieurs dizaines d’années surement pour apercevoir une chevelure brune. C’est tout ce que tu distingues, une jeune femme se tient là, tu ne vois pas son visage. Tu pourrais aller l’aborder, mais tu n’oses pas. Tu promènes ton regard autour de toi jusqu’à trouver une vieille branche prête à claquer. Tu la brises volontairement, espérant que le bruit attira la mystérieuse inconnue. Tu vérifies une dernière fois ton poignet pour vérifier que le bandage recouvre bien l’emblème de la guilde. La ville de Cliver abrite Wave Stream, des mages légaux, mieux vaut ne pas se battre avec l’une d’entre eux.
Tu regardes dans une autre direction, espérant qu’elle ne devinera pas que tu l’as traqué comme une bête sauvage.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptySam 13 Aoû 2016 - 21:19

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru



Mon voyage vers Wave Stream n’avait, en rien, été de tout repos. Grâce à mon sens de l’orientation, je m’étais retrouvé à l’opposer, à Magnolia, territoire de nos ennemis les fées. J’y avais rencontré deux personnes. La première, un rôdeur et son loup et, la deuxième, une jeune fée pyromancienne du nom de Shin et son exceed jaune Leo. Au plus profond de moi-même, en repensant à cet événement, j’aurais souhaité que les choses se terminent autrement, ne serait-ce que pour mon premier contact avec des êtres humains en deux ans. Pourtant, la rencontre n’avait pas été aussi « utopique » que je ne l’aurais souhaité. Ainsi, dès son arrivée, le mage de feu avait vite fait de confirmer mes dires sur les mages de cette guilde : des personnes dépourvues de logique avec un penchant pour la bagarre et l’alcool. Étais-je cruelle de penser de la sorte à propos des fées ? De les jugés ainsi alors qu’elles n’avaient croisé ma route que deux fois ? Je ne crois pas. Chaque fois, leur rencontre m’avais déçu et, me prendre en pitié en donnant comme exemple des moments troublants de sa « vie » ou ceux d’un camarade en exemple n’était certes pas la bonne méthode pour me rassurer. Tout ce que je leur avais demandé, c’était de l’espace. Un air à moi, où des étrangers, sortis de nulle part, ne se faufilent pas dans mon espace vital pour me regarder pleurer. J’avais peur d’eux … n’étaient-ils pas capable de le comprendre ?

Bref, aujourd’hui était un autre jour. L’air marin, montant à mes marines, ravive de nombreux souvenirs propres à mon ancienne guilde. Dommage qu’aucun ne soit agréable. Ayant passé une grande partie de ma vie là-bas enfermée dans ma chambre ou fuyant les autres membres, j’avais très peu de souvenirs avec eux. Je n’y avais jamais sourit ou bien rit. Je ne m’étais que très rarement assise à une table de la taverne et trop peu fait de missions en groupe. J’étais une âme solitaire … mais je voulais changer.

Ainsi, aujourd’hui était un jour sombre. Celui que j’attendais depuis très longtemps car, au massif de Matsu, dans un petit cimetière, se trouvait la tombe de Mitsumichi. Pour l’occasion, je lui avais cueilli des fleurs sauvages. Je me tenais, fébrile, debout devant sa pierre tombale. Celle-ci était recouverte de diverses plantes grimpantes. À croire que la nature avait repris ses droits. Un flot de souvenirs me revint en mémoire, tous aussi flou les uns que les autres. Je me mise à pleurer, comme trop souvent ses derniers temps. Les ravages du temps avaient effacé de ma mémoire certains souvenirs de lui. Je n’étais plus en mesure d’affirmer avec certitude la couleur de ses yeux ou ne serait-ce que les traits de son visage. Pourtant, il m’était possible de dire clairement son tempérament.

- Je suis désolée, soufflais-je doucement à l’intention de la tombe de Mitsumichi, il faut croire que cela fait trop longtemps que je ne suis pas venue te voir. J’ai l’air idiote n’est-ce pas ?

À ses mots, des larmes coulèrent de nouveau sur mes joues. Comment pouvait-il me répondre ? Les morts ne parlaient pas. Je l’avais moi-même dit non ? J’avais l’air d’une parfaite idiote à pleurer toute seule dans un cimetière.

- Navrée … je sais que tu n’aimais pas me voir ainsi … tu … tu me manques tellement, dis-je avant de fondre, encore une fois, en larmes. Ce ne fut que quelques minutes plus tard que le silence retomba dans ce lieu de deuils. J’allais bientôt devoir affronter un autre de mes cauchemars ; mon retour à la guilde de Wave Stream.

Je retombais dans mes pensées. Je songeais à la manière dont j’allais revenir à la guilde lorsque j’entendis, derrière moi, le son d’une branche craquée. Surprise, je fis volte-face pour apercevoir une jeune femme à la chevelure de flammes. Le destin l’avait peut-être mise sur ma route en guise de test avant les membres de Wave Stream.

- B … Bonjour ! Vous êtes aussi venu voir un proche disparu, demandai-je bêtement d’une voix calme et douce.

Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptySam 20 Aoû 2016 - 2:03





Reminiscence


Feat. Namida Ten


Sa réaction ne se fit pas attendre. Elle se retourne brusquement vers toi. Elle tient dans ses mains un bouquet. Trop occupée à la chercher, tu n’avais pas encore remarqué que vous vous trouviez dans un cimetière. Elle se tient devant une tombe, elle est trop loin pour que tu ne distingues un nom, en imaginant que le lierre te le permette.

- B … Bonjour ! Vous êtes aussi venu voir un proche disparu ?

Sa voix est apaisante, tu y ressens une profonde gentillesse. Malgré que ses yeux trahissent des pleurs, elle te salue avec douceur. Vous êtes dans un cimetière, quoi de plus normal que pleurer ? Les alentours te rappellent l’endroit où repose ta mère. Excepter qu’ici, il n’y a qu’un mausolée, visiblement abandonné depuis plusieurs années. Tu dois trouver quelque chose à lui répondre, autre que la suspecte vérité où tu l’as suivi à la trace.

-Heu… Bonjour, commences-tu lentement, je m’étais perdue dans la forêt.

Tu as probablement l’air d’une idiote. Qui vient se perdre ainsi jusque dans des endroits pareils ? Seule, l’ennui t’aurait poussé à dégager les noms des disparus. Tu te demandes ce qu’elle pouvait être en train de faire. Parler à un mort doit être aussi difficile qu’’écrire une lettre à une personne qui nous est chère. Tu as honte de ta tenue, les cheveux attachés en vitesse et le manteau autour de la taille, ce n’est pas un accoutrement respectueux pour ce lieu.
Tu décides quand même d’avancer vers elle. Tu essaies de garder ton regard dans le sien mais le nom sur cette pierre tombale pique de trop ta curiosité.  

-Ces fleurs sont très jolies, dis-tu en souriant.

Tu n’essaies même pas de trouver quelque chose à dire, tu es sincère. Des fleurs cueillis par soi-même sont un plus bel hommage qu’un bouquet payé des sommes astronomiques. De plus près, elle est bien plus grande que toi et ton mètre cinquante. Tu espères ne pas la déranger, comparé à ta propre expérience, si tu trouvais quelqu’un devant la tombe d’Heavenly, tu adorerais déclarer fièrement qu’elle était ta mère pour ensuite conter son histoire.

-Qui était-ce ? Demandes-tu en regardant la pierre tombale.


La solitude ne t’est pas étrangère, tu sais reconnaitre une âme perdue. L’air marin et le vent dans les feuillages ne fait qu’agrandir cette sensation de vide. Tu as dormi dans une forêt pendant des années, tu en sais quelque chose. Cette fille t’inspire confiance.
Tu lui tends une main amicale pour te présenter.

-Je m’appelle Ten, enchantée.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyDim 21 Aoû 2016 - 22:42

Spoiler:
 

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru



La jeune femme me répondit tout de même rapidement. La pauvre s’était perdue dans la forêt pour se retrouver ici, au cimetière du massif du Mitsu. Les circonstances étaient d’ailleurs quelque peu étranges, mais ma tête étant ailleurs, je n’en pris pas rigueur. Elle me dit ensuite que mes fleurs étaient jolies.

- Hum … merci

Puis, je lui rendis son sourire. C’était la moindre des politesses après tout. Mais, mon sourire s’effaça lorsqu’elle me demanda à qui appartenait la tombe. Avais-je réellement envie de lui répondre ? Non, pas spécialement. Mais, la curiosité de la jeune femme allait bien vite être exaucée si elle continuait de la sorte à fixer la tombe. J’allais continuer à divaguer sur le sujet de mon ami disparu lorsqu’elle me tendit sa main. Elle s’appelait donc Ten.

C’était un drôle de hasard. Que son prénom soit mon nom de famille. Hasard qui avait voulu que la personne qui m’ait donné mon nom soit celle qui se trouvait dans cette tombe. Peut-être tout simplement que mon raisonnement était allé trop loin. Qui plus est, Ten me tendait toujours la main.

- Namida Ten, lui répondis-je en lui serrant sa main, enchantée !

Je lui souris, me trouvant drôle de relever le fait que son prénom, et mon nom, étaient le même. J’hésitais encore à répondre à sa dernière question. J’étais venue avant tout ici pour voir mon vieille ami constellationiste et non pour parler de ma vie à une pure étrangère. Néanmoins, je sentais tout de même le besoin d’en parler
à quelqu’un et, après tout, ce n’était pas comme si elle allait le raconter au reste du continent. Si ?

- Mon meilleur ami …

Je ne savais pas si je devais continuer ou simplement me refermer sur moi-même comme j’avais l’habitude de le faire.

- Enfin, mon « ancien » meilleur ami.

J’avais accentué le mot « ancien », car il avait de l’importance à mes yeux. Mitsumichi n’était plus présent. Parti depuis bien longtemps maintenant. Je me retournais, faisant désormais face à la tombe. Mes yeux étaient rivés sur le prénom à jamais gravé dans la pierre. Fleurs en mains, j’allais les poser doucement sur la pierre froide.

- Il s’est fait assassiner par une mage noire, il y a quelques années de cela.

Je souris, avant de continuer.

- Il s’est battu pour ses amis et il n’aurait probablement pas eu meilleure mort que celle-ci.

Hormis peut-être la mort par vieillissement. J’aurais aimé pouvoir vieillir à ses côtés, mais il était déjà trop tard.

- Désolée, je vous dérange avec cela, dis-je en séchant mes larmes.

Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses


Dernière édition par Namida Ten le Mer 24 Aoû 2016 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyMer 24 Aoû 2016 - 17:26





Reminiscence


Feat. Namida Ten


Elle semble cogiter à propos de quelque chose. Tu attends là, main tendue. Peut-être ne veut-elle pas te parler, peut-être la déranges-tu. Elle t’a tout même souris quelques minutes auparavant, c’est bon signe. La petite Ten d’autrefois l’aurait dévisagé jusqu’à ce qu’elle craque, tu n’es plus cette fille-là.

- Namida Ten, enchantée !


La surprise pu aisément se lire sur ton visage, son nom de famille est le même que ton prénom. Tu en questionnerais presque le hasard. Elle te sourit, cela devait l’amusée également.
Tu croises les bras dans ton dos, tout en jouant avec tes mains. Elle hésite à te répondre, évidemment. On n’a pas l’habitude de discuter dans un cimetière. L’ambiance est glauque, très glauque. Mais est-ce vraiment morbide de parler des gens qui nous ont quittés ?

- Mon meilleur ami … Enfin, mon « ancien » meilleur ami.

Sophie… Tu connais le sentiment qu’elle éprouve.
Elle pose les fleurs sur la tombe et tu ne la quittes pas des yeux, tu sais qu’elle va finir son récit.

- Il s’est fait assassiner par une mage noire, il y a quelques années de cela.

Ton gorge se resserre. Ton poignet est visible aujourd’hui, aucun tissu ne recouvre l’emblème des dragons. Tu ne pensais pas t’éloigner du périmètre extérieur d’Akurio. Et toi, combien de meilleur ami as-tu sauvagement assassiné ?
Elle reprit en souriant, sans notifier que tu avais déglutit entre deux.

- Il s’est battu pour ses amis et il n’aurait probablement pas eu meilleure mort que celle-ci.

Tu ne comprends pas cette phrase, la mort est affreuse. Dans tous les cas de figures.

- Désolée, je vous dérange avec cela.


Tu relèves la tête vers elle. Tu essayais de te représenter l’homme enterré-là.
Tu ne connais pas cette fille, mais elle te semble être une épave. Les larmes ne font rien pour arranger ça. Tu t’empresses de répondre à sa dernière phrase.

-Pas du tout ! Je suis la première à vous avoir parlé.

Tu fais bien attention à garder ton poignet tourné. Elle n’est pas méchante, cette Namida. Tu veux lui parler un peu plus.

-J’ai perdu ma meilleure amie, ma seule connaissance dans ce monde, moi aussi.

Tu t’accroupis devant la tombe pour y distinguer un nom : « Mitsumichi ».

-Elle s’appelait Sophie, et je n’ai aucune idée de ce qui est arrivé à son corps.

Et intérieurement, ça te tue. Toi aussi, tu voudrais lui apporter des fleurs, lui parler. Mais tous cela t’est impossible. Une part de toi voudrait y aller, à cet endroit où tu l’as vu pousser son dernier souffle. Terrifiée, c’est exactement ce que tu ressens quand tu penses à y retourner. N’y a-t-il pas une part de toi qui souhaite la vérité plus que tout ?
Tu te relèves pour faire face à ton interlocutrice.

-Mages noirs ou blancs, il y a du gris partout…


Tu lui souris gentiment.

-Autant se tutoyer, on est en train de parler de notre vie dans un cimetière, après tout.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyMar 30 Aoû 2016 - 17:41

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru



J’étais à genoux, près de la tombe de Mitsumichi. Complètement démolie par des élans émotionnels de mon passé. À chaque nouvelle larme, mon cœur se resserrait davantage continuant de me rendre de plus en plus désespérer. Ses perles de sentiments ruisselaient le long de mes joues pour finir leur course sur mes mains. Celles-ci agrippaient depuis un moment mes genoux. J’avais tout fait pour retenir mes sanglots, mais j’avais trop attendue avant de venir voir Mitsumichi et parler de tout cela avec Ten ne m’aidait en rien. C’était la première fois, depuis sa mort, que j’en parlais à quelqu’un, que j’osais m’ouvrir. Etait-ce parce que c’était une pure inconnue ? Que, de par ce fait, j’avais peu de chance de la revoir un jour ? J’ignorais la véritable raison.

La jeune fille aux cheveux de flammes me répond rapidement. C’est elle qui m’avait parlé en premier. C’était faux. J’étais la première à avoir engagée la conversation. Je ne pensais plus très bien avec ses larmes coulant sans cesse. Peut-être voulait-elle parler de CE sujet de discussion. Dans ce cas, oui, elle en avait parlé la première. Elle s’accroupit près de la tombe du constellationiste après m’avoir informée qu’elle aussi avait perdue sa meilleure amie. J’ignorais si c’est la vérité ou une façon de me réconforter.

- Désolée, soufflais-je tout bas.

C’était la moindre des choses. Comment pourrais-je faire autrement ? Sa meilleure amie s’appelait Sophie et, à en juger par les dires de Ten, le corps de la défunte était introuvable. Je sanglotais un nouveau sanglot, m’imaginant incapable de pouvoir me recueillir sous la tombe de Mitsumichi. Certes, il m’avait été impossible de le faire durant un long laps de temps mais, j’avais au moins une possibilité de le faire. Ce qui, malheureusement, n’était pas le cas pour Ten.

Relevant ma tête pour sécher mes larmes, je remarquai que mon interlocutrice était devant moi. J’étais tellement absorbée par mes problèmes que je n’avais même pas perçue ses mouvements. Je n’ose à peine la regarder dans les yeux lorsqu’elle affirma que, mages noirs ou blancs, il y avait des mages gris partout. Certes, c’est vrai, mais lorsqu’on enlève la vie de quelqu’un de façon volontaire pour lui voler ses meilleurs amis, on a rien de mages « gris ». Pourtant, je n’ai pas envie de lui dire. Je n’ai pas envie de débattre avec une inconnue sur mes fondements et ma façon de voir la situation. De toute façon, je n’ai jamais été neutre dans cette histoire. Cette mage noire, celle qui avait tué mon meilleur ami, resterait pour toujours classer dans mon esprit comme un être mauvais. Elle m’avait blessée, humiliée puis, laisser pour morte avec le cadavre de mon ami à mes côtés. Elle avait un de ses rires perçants, riant aux éclats de son exploit. Et moi ? Qu’avais-je eu en retour ? Que le sentiment d’avoir perdu tout ce qui étaient importants à mes yeux. Ce monstre m’avait brisé en miette ce jour-là, faisant de moi un fantôme errant sans âme et sans but. C’était les membres de la guilde de Wave Stream qui avaient tenté de me remettre sur pied mais, tapis dans l’ombre, j’avais toujours cette sensation étrange. Ce grand vide. Ce remord de n’avoir pas eu la chance de le sauver. J’étais tout simplement brisée. Et, cette voix dans ma tête ne faisait que me rappeler sans cesse mes erreurs, mes peurs et mes angoisses. Rien pour arranger mon cas.

Ten me proposais de nous tutoyer. Comme elle le disait elle-même, nous étions entrain de nous raconter nos vies dans un cimetière après tout. Elle n’avait pas tort, bien que je n’aime pas la familiarité avec autrui.

- D’accord, murmurais-je en regardant Ten tout en lui faisant un sourire forcé.

Je fis une pause. Très courte. Prenant le temps de me relever. Le sol s’était enfoncé là où je m’étais installée quelques minutes plus tôt.

- Je ne crois pas qu’il n’y ait que des mages gris. Certains ont le cœur si noir … ils leur est impossible de retourner en arrière.

Malgré mes yeux gonflés par mes larmes, je regardais mon interlocutrice droit dans les yeux. J’étais sincère dans mes propos.

- Et ce, même si chacun à sa propre vison du bien et du mal, dis-je en détournant mon regard de nouveau vers la tombe de Mitsumichi, il ne le méritait pas.

Je pris une longue inspiration. Je ne voulais pas parler de ce sujet à la base. Tout était trop relatif à chacun pour que cela aboutisse sur une discussion concrète ou plaisante.

- Et toi … qu’est-il arrivé à Sophie ?

Je voulais changer de sujet, ne plus penser à cette mage noire qui avait ruiné ma vie. Je voulais penser à autre chose. Je regardais Ten. Mes joues étaient toujours mouillées par mon désespoir. Je ne sentais vidée de toute mon énergie.

La noirceur était proche …


Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyMer 7 Sep 2016 - 19:54





Reminiscence


Feat. Namida Ten


Son « désolé » sonne faux à tes yeux. Tu as l’habitude d’entendre les condoléances des autres, il tente de se faire convaincant. Ce n’est pas le cas de cette fille. Non, elle n’est pas désolée pour toi, seulement pour elle-même.
Elle accepte  le tutoiement, non sans une pointe d’amertume, tu le sens. Elle se relève et répond brièvement à ton commentaire sur les mages noires.

- Je ne crois pas qu’il n’y ait que des mages gris. Certains ont le cœur si noir … ils leur est impossible de retourner en arrière.

Ce n’est pas vrai, ce n’est pas faux. Tu ne te vois pas retourner dans ce que les gens appellent la lumière. Tu as trouvé ton étincelle de vie dans les profondeurs de l’obscurité et tu y es très bien, éclairée par un seul chemin. Cette liberté si chère à tes yeux, elle est comme la lumière d’un phare pour toi. Tu la suis, et elle s’agrandit au fur et à mesure que tu avances, difficilement, piétinant les cadavres. Tu ne veux pas d’une jolie barque tranquille, ce vieux rafiot qui te sert de destin est à tes yeux, un chemin moins compliqué que le reste. Aucun principe, aucune règle, le chaos total. Tu ne veux pas ressentir à nouveau le regard pesant de tes semblables pour un semblant de « péché ». Tu n’as qu’à les tuer s’ils te déplaisent.

- Et ce, même si chacun à sa propre vison du bien et du mal, il ne le méritait pas.

Personne ne le mérite, comme personne n’est parfait. Tu en es sûre à présent, cette fille est mage. Une mage légale qui plus est, ou une actrice schizophrène. Tu aurais de quoi répondre, mais rien ne la fera changer d’avis.
Elle a vu l’un de ses compagnons mourir des mains d’une de tes pseudos collègues. Tu crois en la rédemption malgré tout. Si certains sont cruels, tu as vu des figures du milieu illégal être aussi doux que des agneaux. Ton père assassine des gens et pourtant, il est l’une des personnes les plus gentilles que tu aies rencontrées. Même toi, tu n’es pas un cas extrême, il est plus juste de dire que tu ne l’es plus.

- Et toi … qu’est-il arrivé à Sophie ?

Tu relèves la tête. Tu regardais le sol depuis un bon moment, sans t’en rendre compte. Qu’est-il arrivé à Sophie ? Tu veux répondre mais les mots ne sortent pas, tu te remémores la scène, ces hommes, ses cris. Tes yeux piquent.

-Je…

Tu quoi ? Ce n’est pas ta faute, tu ne l’as toujours pas compris ? Ce n’est pas la faute de Bô non plus. Paix à l’âme de cette charogne également, peut-être que Sophie l’a fracassé en le retrouvant. Cette pensée te fait sourire. Tu la revois avec sa batte de baseball l’envoyer dans un arbre. Comme toi dans le mur… Quelque chose ne tourne pas rond chez toi, décidément.
Un spasme et te revoilà dans la réalité, face à Namida.

-Un animal mi écureuil mi crocodile avec une queue de rat l’a conduit à sa mort…

Ce n’est pas sa faute. Quoique, dans un sens.

-Elle est venue à son secours, comme toujours avec n’importe quelle boule de poil.

Comment Sophie a-t-elle pu vivre si longtemps en étant si naïve ? Tu ne t’en rends compte que maintenant, mais elle a frôlé la mort des centaines de fois.

-Des hommes l’ont attaquée, dans une forêt, pendant que je dormais.

Tu penses qu’ils s’agissaient de mages. Sophie n’aurait eu qu’à crier pour ameuter des ours qui l’auraient sauvée mais rien. Sa magie lui avait été enlevée. Tu n’as jamais repensé à cela.

-Son corps doit toujours y être, je n’y ai pas touché, tentes-tu d’expliquer dans un sanglot, même s’il ne doit plus rien en rester maintenant.

Tu regardes Namida, c’est ton tour de forcer un sourire. Malgré l’absence de larme, tu sens ta gorge se nouer, tes yeux s’humidifier.

-Et Bô, la putain de bestiole, elle est morte il n’y a pas un mois, c’était mon meilleur ami.

Tu veux te souvenir de lui. D’elle aussi. Et de cette pensée morbide avec la batte de baseball.
Tu prends une respiration, peut-être que ce que tu t’apprêtes à dire s’avérera trop évident mais tu ne veux pas le garder pour toi, après ses propos.

-Même les mages noires ont un cœur…



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyLun 19 Sep 2016 - 19:53

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru



Je vacillais entre lumière et ténèbres. Depuis un moment déjà, ma vue ne percevait plus les tons clairs. Ceux-ci, au fil des secondes, disparaissaient laissant place à des couleurs sombres. Peut-être n’aurais-je pas dû parler de tout cela. Raviver mes souvenirs me faisais tomber de nouveau dans cette spirale infernale qui m’avait autrefois portée au fond du gouffre. J’eus soudainement peur de revivre ce cauchemar. Peur, d’être de nouveau enfermée dans cette pièce sombre avec comme seule lumière, une ampoule se balançant au plafond. Je sors de cette noirceur sans pour autant revoir les tons lumineux des paysages environnant. Je regarde la jeune femme me raconter l’histoire de « sa Sophie ». Je l’a regarde dans les yeux. Je perçois correctement ses yeux, mais son visage est beaucoup plus sombre désormais. Je n’entendais plus le son de la mer et celui du vent me glaçais le sang. Il faisait de plus en plus sombre.

Elle me racontait l’histoire de son amie, comme j’avais racontée celle de Mitsumichi. Ten avait les larmes aux yeux tout comme les miennes continuaient de couler. Non, je n’avais pas réellement envie d’entendre l’histoire. Non pas par manque de respects, mais par manque de volonté de ma part. Ce genre de récits était toujours trop émotionnel pour que je reste saine d’esprits. Pourtant, je continuais à écouter Ten avec attention et compassion. Ce n’était pas facile pour moi, mais pour elle non plus. Au milieu de son histoire, la jeune femme me force un sourire. Elle aussi, elle avait cette habitude de tenter de faire croire aux autres que tout va bien. Mais, c’est faux. Je le savais très bien.

Je baissais la tête, mon regard vers le sol. Ça ne servait à rien de la regarder dans les yeux, j’ignorais où ils se trouvaient désormais. Tout était de plus en plus sombre autour de moi. L’air, de plus en plus glacial. Je recommençais à sombrer … pour une histoire pareille ? C’était ridicule. Pas maintenant.

Je n’entendais plus ce que me disait Ten. Pourtant, je savais qu’elle était présente, qu’elle était devant moi. J’entendais sa voix, mais pas ce qu’elle me racontait. Pourquoi étais-je aussi faible ? Pourquoi faillait-il qu’une simple voix dans mon esprit ne soit maîtresse de tous mes états ? Elle n’avait pas à me contrôler. Ce n’était pas son rôle … c’était … le mien ?

Je plaquais mes mains sur mon visage, cachant à l’étrangère devant moi mon expression de terreurs. J’étais prisonnière de cette pièce sombre. Là, où tout n’était que silence. Il n’y avait pas un bruit, pas un murmure. J’étais de nouveau la proie de ma douleur. Cette douleur rongeant mon âme depuis bien des années. Elle est là, couteau en main, près à saisir mes derniers instants. Pourtant, ses coups n’étaient pas destinés à m’arracher la vie. Non, ils étaient simplement là pour me blessée. Me faire gémir comme un animal blessé. Hélas, mon état ne me permet pas de m’entendre. Était-ce le cas pour celle qui me racontait son histoire ?

Un rire fit écho dans la pièce. Je connaissais bien CE rire. C’était celui de cette ombre tapis dans mon esprit. Celle qui s’amusait avec mes pensées … mon avenir. Elle n’avait pas sa place ici.

* Tu es pitoyable, tu le sais j’espère !*

Encore ses provocations. Elle ne sait faire que ça, me provoquer. C’est son petit plaisir du matin, son bonheur du midi et son envie du soir. Elle ne me lâche jamais. Chaque fois que j’ai un moment de faiblesses, elle est présente. Chaque fois que le courage me manque, elle fait son apparition. Comme ma maladie, jamais elle ne me quitte.

* Toujours aussi sourde à ce que je vois. Être sociable ne te va pas. Tu devrais arrêter de voir des gens. Retourne donc dans ta petite forêt minable *

Je ne lui répondrais pas. Je n’avais pas envie d’alimenter le feu qui grugeait mes entrailles.

* La belle affaire ! Tu imagines la réaction de l’autre ciglée avec toi ? Mais c’est quoi cette idée débile de parler de vos amis décédés dans un cimetière ? Sérieusement ? Tu ne parles même pas de ce Mitsumachin à ton « ancienne » guilde et tu déballes tout à une inconnue ? Tu as l’air idiote maintenant non ? Parce qu’elle ne vient pas de t’avouer qu’elle était une mage noire ? *

- LAISSE-MOI TRANQUILLE ! C’EST MON CORPS, MON ESPRIT, PAS LE TIEN ! VA-T-EN !

Je hurlais de douleurs, me tordant au sol espérant que cette sangsue quitte mon esprit oubliant complètement que, devant moi, devait se tenir une jeune femme aux cheveux de flammes (si elle n’était pas partie entretemps) et, devant elle, une folle sous l’emprise d’elle-même.



Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyJeu 29 Sep 2016 - 2:48





Reminiscence


Feat. Namida Ten



- LAISSE-MOI TRANQUILLE ! C’EST MON CORPS, MON ESPRIT, PAS LE TIEN ! VA-T-EN !

Tu n’as pas remarqué son état jusqu’à ce qu’elle hurle. Tu sursautes violemment, reculant de quelques pas. Il t’a fallu une minute de réflexion pour comprendre ce qu’il lui arrivait, ce n’était pas contre toi. Non. Ce cri, elle l’avait prononcé à l‘égard de quelqu’un que tu ne peux pas voir.
C’est une folle que tu as devant toi, pas la gentille personne à qui tu parles depuis tout à l’heure. Une folle qui visiblement, se bat avec ses cauchemars en ce moment même. Tu connais ce sentiment. La rupture psychologique. Même si, pour toi, il en avait été autrement.
Tu ne sais pas quoi faire. Tu ne veux pas partir non plus, ou tu ne peux pas.
Tu t’approches calmement, tu viens d’avouer que tu es une mage noire, elle pourrait se jeter sur toi et t’étrangler à tout moment. Aider quelqu’un en pleine crise de délire n’est pas dans tes habitudes. Mais une seule méthode te vient à l’esprit. Tu la gifles, aussi violemment que tu peux. Tu crois avoir réussi à viser sa joue, difficile à dire vu comment elle se meut au sol.

-Tu ne peux pas lui faire la même chose ? Demandes-tu fermement, en t’agenouillant à terre.

Tu prends quelques minutes pour reprendre tes esprits et tentes de la raisonner.

-Je ne sais pas à qui tu parles, mais je doute que ce soit ton amie. Il y a bien des gens pour l’en empêcher ? Crois-en une ancienne cinglée, si tes démons viennent te hanter, appelle un ange pour te sauver.

Tu regardes la tombe que Namida est venue fleurir. C’est peut-être cette mage noire qui l’a tué qu’elle voit, ou une autre elle-même. Il y en a qui voit ceux qu’ils n’ont pas pu sauver, cette fille est assez innocente pour ça. Être mage n’est pas de tout repos, qu’ils soient blancs ou noirs, ils ont toujours des cicatrices derrière eux. Toi aussi, tu n’es pas arrivé jusqu’ici sans y laisser des plumes.
Tu reportes ton attention sur Namida et défais le bandage autour de ton poignet. Il tombe en spirale sur les feuilles mortes qui tapissent le sol. Tu lèves le bras à hauteur de ta tête, l’intérieur vers ton interlocutrice, avant de déclarer :

-Ten Handoru, mage de Dark Dragon.

Tu as le sentiment que votre discussion risque de tourner court. A qui la faute ?


HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyDim 9 Oct 2016 - 17:00

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru




J’ignorais où j’étais. Il faisait trop sombre pour m’orienter. Je ne ressentais presque plus rien. Ni odeur ni ombre. J’entendais les rires et les délires de mon cauchemar. Elle avait gagné cette bataille. Je continuais de sombrer, oubliant les dernières minutes. Mon cerveau se vidait et les ombres grandissaient. J’étais ridicule. Jamais assez forte, toujours trop faible pour aider ceux que j’appréciais. Et maintenant, cette faiblesse me tendait les bras vers les profondeurs. Et, pour une deuxième fois de ma coute existence je voulais prendre cette main devant moi. Pour en finir. Tout laisser tomber et m’endormir. Rejoindre mon ami pour un monde plus agréable. Sans ombre, sans problème … sans vie.

Je pouvais parfois l’imaginer, près de moi. Heureux. Regardant avec ces constellations un ciel étoilé en été près de Cliver, notre guilde … nos amis. Pourtant, je savais que, les images que je percevais n’étaient pas réelles. Une machination pour me faire basculer. J’ignorais si, le visage que je contemplais était celui de mon vieil ami.

Tout se brouilla soudainement, redevenant noir et sans vie. Je suis de retour dans cette pièce sombre. La lumière du plafond continue son chemin, vacillante. La lumière y est pourtant plus claire, plus vivante qu’à mon dernier passage. Étrange, c’est la première fois que je perçois ce changement. Devant moi, l’ombre. Elle se tient droite, sans pour autant prononcer le moindre mot. Quelque chose ne va pas dans son petit monde. Je le ressens aussi. Comme une douleur … au niveau de ma joue ?

J’ignorais ce qui venait de se produire. Je me trouvais au sol, devant Ten et, ma joue me faisait extrêmement mal. Venait-elle de me giflée ? Tout en s’agenouillant devant moi, elle me demande si je ne peux pas lui faire la même chose. Me parle-t-elle de l’ombre ? Lui faire du mal ? Pourquoi ? Avec difficulté, je m’assois, face à mon interlocutrice. Je réalise l’immense erreur que je venais de faire. Je reprends peu à peu mes esprits tandis que Ten, quelques minutes plus tard, continu son discourt, affirmant que lorsque mes démons venaient me hanter, je devais appeler des anges. Quels anges ? Aucun n’était jamais venu m’aider, même lorsque j’avais suppliée qu’on m’aide pour Mitsumichi, même lorsque j’avais dû enterrer moi-même le corps d’une mère et de sa fille, mortes simplement parce qu’une mage avait désirée s’échauffer un peu.

Ten venait de défaire devant moi un bandage qu’elle avait autour de son poignet. Celui-ci venait de tomber au sol comme un poids lourd pour la jeune femme aux cheveux de flammes. Puis, elle plaça son poignet au niveau de son visage. Marque de guilde bien visage, sous mes yeux. Je connais cette marque. C’est celle de Dark Dragon, une guilde noire. Ainsi, Ten se représente de nouveau, ajoutant, cette fois, son appartenance à une guilde.

Je ne savais pas quoi lui répondre. Non pas parce qu’elle appartenait à une guilde noire, ou que je parlais avec elle dans un cimetière d’une chose que je n’avais jamais dit à personne, mais simplement parce qu’il ni a rien à dire. Et puis, je savais au plus profond de moi-même que j’avais perdue l’envie de me battre depuis bien des années.

- Namida Ten, folle hantée par ses démons.

Je lui pris le bras pour le ramener doucement à la verticale afin de lui serrer la main tout en cachant sa marque.

- Je n’en ai rien à faire que tu appartiennes à une guilde noire. Des mages noires, il y en a partout, dans chaque ville, chaque sentier … chaque guilde. C’est ta façon d’agir qui détermine QUI tu es.

Je fis une courte pause, lâchant sa main et tout en me levant, je pris son bandage laissé au sol.

- À mon retour à Cliver, dois-je prévenir les autorités qu’une « mage noire » se balade dans un vieux cimetière abandonné ?

Je lui tendis de nouveau la main, mais cette fois-ci, pour lui rendre son bandage. Je lui souriais. Je n’avais, de toute façon, rien contre elle. J’avais mes propres démons, elle avait les siens.

- Merci pour tout à l’heure.



Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Ten Handoru

Ten Handoru

Féminin Messages : 774
Date d'inscription : 22/11/2014
Localisation : Comme si je le savais

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Changeling
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue930/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (930/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptyLun 24 Oct 2016 - 18:58





Reminiscence


Feat. Namida Ten


Le temps qu’elle prend pour répondre t’angoisse. Tu ne sais pas si tu dois te préparer à parer un coup ou la voir s’enfuir en courant. Mais dans ton esprit, elle ne te fera pas un gros câlin, surement pas. Laisse-la récupérer de sa crise et enfuis toi. C’est mieux ainsi, tu ne veux pas revenir à Dark Dragon poursuivit par l’armée du conseil, ou par elle tout simplement.

- Namida Ten, folle hantée par ses démons.

Elle ramène ton bras vers elle, dans une poignée de main cachant ton l’emblème des dragons, la pression redescend, tu ne penses pas le moins du monde qu’elle veuille s’en prendre à toi. Il y a quelque chose d’apaisant chez elle, de sain, malgré le spectacle d’il y a quelques minutes.

- Je n’en ai rien à faire que tu appartiennes à une guilde noire. Des mages noires, il y en a partout, dans chaque ville, chaque sentier … chaque guilde. C’est ta façon d’agir qui détermine QUI tu es.

Tu souris instinctivement à ces paroles. Elles sont réconfortantes. Les mages noirs sont injustement traités pour toi, comme il y en a certains que tu voudrais étrangler toi-même. Une vie est une vie, en prendre ne signifie pas de méritait de la perdre la sienne. C’est triste à dire, mais l’assassinat t’a forgé à un avenir qui te correspond. Le monde serait ennuyeux sans des méchants comme toi et tes camarades.
Namida se lève, prenant ton bandage dans sa main avant de continuer :

- À mon retour à Cliver, dois-je prévenir les autorités qu’une « mage noire » se balade dans un vieux cimetière abandonné ?

Tu ne sais pas si tu dois le prendre avec humour ou non. Mais elle te sourit, ce que tu fais aussi. Un sourire aussi compatissant que plein de gentillesse, rare de ta part.
Tu enfournes dans ta poche le bandage qu’elle a ramassé. Inutile de le recouvrir, tu ne feras qu’errer dans ses bois. Tu te relèves à ton tour.

- Merci pour tout à l’heure.


C’est probablement le moment de vous dire au-revoir.

-Merci à toi aussi.

Tu sais ce que tu veux lui dire, quoi écrire dans cette première lettre. Qu’y a-t-il de plus important que Sophie pour comprendre la vie que tu mènes aujourd’hui ?

-Peut-être se croisera-t-on de nouveau.


Tu passes frénétiquement tes mains sur tes jambes pour tenter d’enlever la saleté qui s’y trouve, resserres les manches de ton manteau autour de la taille et tu t’apprêtes à repartir.
Jetant ton sac sur l’épaule, tu lui adresses un dernier sourire.

-Au-revoir, Namida.

Tu repars dans la direction d’où tu es venue, contournes la statue d’ange à nouveau. Toujours aussi perdue, mais ce n’est grave cette fois. Les mots que tu veux coucher sur papier à son intention, ils prendront au moins le temps de laisser les étoiles traçaient ta route du retour. Tu marches plus d’une centaine de mètres dans les bois avant de t’adosser à un tronc d’arbre où les racines t’entourent au sol telles un siège.
Tu sors ton papier à lettres, des crayons et commences à rédiger ton récit.
Comment tu as rencontré Sophie, comment elle a pu te maintenir vivante tout ce temps. Ses rires et ses pleures que tu partageais intérieurement. Ce rêve que tu chérissais sans que tu ne l’aies jamais avoué. Bô, celui qui t’a mené à sa rencontre.
Les larmes coulent le long de tes joues. Tu décris l’endroit de la tragédie. Il a les moyens de le faire, c’était à Bosco, il a forcément des équipes de recherche. Bien que ce soit la première lettre que tu lui envoies, tu lui demandes déjà un service. Tu veux qu’il la retrouve, toi aussi, tu veux lui apporter des fleurs sur une vraie tombe.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Reminiscence [ft.Namida] Fuul
De ma citrouille ♥ :                                                       -
Reminiscence [ft.Namida] Potiro10      ~    Reminiscence [ft.Namida] D4ck
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

Namida Ten

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
Reminiscence [ft.Namida] Left_bar_bleue135/1700Reminiscence [ft.Namida] Empty_bar_bleue  (135/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] EmptySam 29 Oct 2016 - 2:25

Spoiler:
 

img_rp
Reminiscence
Ft.: Ten Handoru


Je ne sais pas quoi faire. J’attends que les choses ce passe d’elle-même. Ten reprend son bandage, tout en le remettant dans sa poche. Elle me remercie à son tour. J’ignore pourquoi. Peut-être l’ai-je aidée avec quelque chose qui la tracassait. À vrai dire, c’était la seule personne capable de me dire le fond de ses paroles, mais cela m’importe peu. Je n’avais guère le droit de savoir une telle chose et, la curiosité reste un vilain défaut qu’il ne fallait point nourrir sous peine de devenir vite dépendant à cette drogue.

La jeune femme à la chevelure de feu m’annonça qu’il serait peut-être possible de se revoir de nouveau. À vrai dire, je n’en étais pas si certaine. Sa marque sur son poignet démontrait bien que nous appartenions à deux mondes différents, mais pourtant semblable à la fois. Je remarque à peine que Ten est sur son départ. Elle à déjà son sac à dos sur son épaule. Elle m’adressa un dernier sourire avant de me dire au-revoir. Puis, elle part sans attendre de ma part la moindre réaction.

Je laisse. Je suis Ten du regard tout en posant une dernière fois ma main sur la tombe de mon vieil ami. Je souris, avec un léger haussement d’épaules.

- Ce sont parfois les rencontrent fortuites qui nous en apprend davantage sur nous-même … tu ne penses pas Mitsumichi ?

Je l’avais rencontré par pur hasard, le soir tombé, à l’orée d’une fontaine. J’étais comme une épave voguant sur l’eau et lui, avait su me remettre en mer. Je me suis toujours demandée si, notre amitié était née par coïncidence ou non. Bref, il était aussi temps pour moi de faire mon chemin. Bientôt, je devrais affronter les anciens membres de ma guilde.

Que je redoutais ce moment depuis bien longtemps.

FIN


Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Reminiscence [ft.Namida] Namida11
Fiches ♦️ Appartement
Ma couleur c'est #796f8f ♦️ La taverne d'UT ♦️ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reminiscence [ft.Namida] Reminiscence [ft.Namida] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Reminiscence [ft.Namida]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Sud-