AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Description de Fiore Est

Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master

Game Master

Masculin Messages : 398
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Cosmos

Feuille du Mage
Surnom: Mr. Propre
Magie: Omnipotence
Points de Puissance:
Description de Fiore Est Left_bar_bleue999999999/999999999Description de Fiore Est Empty_bar_bleue  (999999999/999999999)

Description de Fiore Est Empty
MessageSujet: Description de Fiore Est   Description de Fiore Est EmptyJeu 29 Jan 2015 - 19:11



“ Fiore Est ”






La partie orientale de Fiore est délimitée par le Sud-Est des montagnes de Yu, la frontière avec Bosco et une ligne verticale imaginaire descendant de l’Est du Mont Hakobe jusqu’à la mer. Du reste, les côtes sont celles de l’Anse de Hae.  
Le climat est globalement tempéré, avec des étés doux et des hivers frais. Toutefois, près des côtes, sous l’influence de la Mer de Quan, l’atmosphère devient plus chaude. Mais les nuits restent tout de même fraîches.
Des témoignages signalent la présence d’une étrange créature à l’aspect vaporeux flottant au-dessus ou dans les forêts de la région…

Oshibana est une ville majoritairement industrielle très dense. Des fumées en montent sans interruption. De plus, une gare, immense, constitue la majeure attraction de la cité.  S’y situant en son centre, elle accueille des trains de tout le pays. Ainsi, Oshibana est devenue la plateforme tournante du royaume. Sa proximité avec Bosco et Seven et le fait qu’elle soit reliée à Harujion où accostent des bateaux en provenance de Minstrel contribuent à l’établissement de nombreuses entreprises. Cela favorise les échanges internationaux. Oshibana s’est donc enrichie au fil des âges et l’argent y est roi.
Autour de la gare, c’est le quartier des riches entrepreneurs. Au Sud, une zone d’artisanat. A l’Est, l’on trouve de riches quartiers résidentiels, relativement dynamiques, mais réservés à l’élite. En allant vers le Nord, l’on retrouve une grande zone industrielle. Enfin, les quartiers les plus modestes se concentrent à l’Est de la ville ; il faut bien des ouvriers pour faire tourner les usines.
A Oshibana, il n’y a pas grand-chose à craindre des monstres… Tant que vous n’êtes pas un concurrent d’une autre entreprise. En effet, ces dernières n’hésitent pas à faire des pactes avec des Démons Inférieurs ou à capturer une Arachné pour se débarrasser de vous.

Onibus, est une grande cité marchande située non-loin de l’industrielle Oshibana. Egalement réputée pour son grand théâtre malgré ses destructions régulières dans le passé. Le directeur de ce dernier recherche souvent des mages pour jouer dans ses pièces, c’est donc une bonne adresse pour remplir son porte-monnaie…
Contrairement à son homologue plus septentrionale, Oshibana, Onibus se concentre plus sur le commerce en lui-même. Un commerce pittoresque. Ainsi, partout dans la ville, vous pourrez vous promener dans de nombreux marchés et bazars, plus animés les uns que les autres. Dans cette ville, il est d’usage de crier bien fort pour vanter ses marchandises ! Cela dit, ce brouhaha est plus synonyme de vie que de chaos. Le Sud de la ville, cependant, est plus paisible. A vrai dire, cette zone a été désertée lorsqu’un groupe de mages noirs est descendu piller la ville. En guise de commémoration, mus par une consigne subconsciente, les habitants ont décidé de conserver ces quartiers défigurés en état. Au milieu des ruines, un stade qui venait d’ouvrir se dresse… Ou du moins, se maintient debout. Les gradins sont défoncés et la nature y a repris ses droits. Une multitude de petits arbres se trouvent sur le sol herbeux de l’arène tandis que des plantes grimpantes recouvrent le reste.
Dans ce quartier, l’on s’expose aux Gargouilles qui pullulent, mais aussi aux Sphinx, et plus rarement, aux quelques Manticores qui attendent une proie telle qu’une biche…

Harujion est une ville portuaire en plein essor. Elle s’est bien développée et est désormais le centre névralgique du commerce maritime à Fiore. En bord de mer, l’on trouve les quartiers animés, les bars et les terrasses. Il est impossible de contempler l’eau sans y voir naviguer au moins un bateau.
A l’Ouest, c’est le port commercial et le phare de Bada, véritable attraction à lui tout seul. L’on y accède par une presqu’île bordée de maisons arcachonnaises et d’une étroite bande de terre boisée. A l’Est se trouve une marina, un port de plaisance où tout notable du royaume se doit d’avoir un navire amarré.
Harujion est une ville très colorée, traversée par de très esthétiques aqueducs à deux ou trois étages. Sur les hauteurs orientales, l’on peut même visiter les vestiges d’une forteresse censée défendre le royaume il y a de cela des siècles. Les rues sont étroites, les constructions d’époque. Au Nord, la cité est directement exposée aux vents soufflés sur la Mer de Quan. Ainsi, Eole prend un malin plaisir à s’engouffrer dans les venelles et faire frissonner les habitants en hiver. Naturellement, cette zone est moins animée… Voire carrément calme. Pour faire simple, plus l’on se rapproche de l’eau, plus les gens sont gais et se concentrent.  
Mis à part les Elementaux d’Eau pouvant survenir dans toutes les étendues aquatiques, Harujion ne présente pas de bestiaire particulier.

A Akane, l’on trouve les hôtels et casinos les plus chics de tout le Royaume ! Cette station balnéaire est assurément la plus réputée, tout bon sujet de sa Majesté vous le dira ! De plus, son parc d’attraction, Primrose Resort, garantit sensations fortes et rafraichissement aux plus courageux. N’hésitez pas non plus à acheter une glace chez Sorbets & Bonnets dont le gérant fait des gestes commerciaux pour les jeunes femmes les plus belles...
Akane accueille également bon nombre de demeures luxueuses, dont la plupart ne sont pas occupées en basse saison. En effet, la majeure attraction de cette ville reste Akane Beach, la plage la plus prisée de Fiore ! Entre les filles en maillot de bain et les hommes exhibant leur corps, il y en a pour tous les goûts ! De plus, de nombreux divertissements y sont proposés : beach volley, ski nautique, etc.
Mis à part les Elementaux d’Eau pouvant survenir dans toutes les étendues aquatiques, Akane ne présente pas de bestiaire particulier.

Si l'on suit la ligne de chemin de fer passant par Magnolia et Onibus, on longe les Terres Boisées. A vrai dire, elles ne possèdent pas réellement de nom officiel. C'est une grande forêt, tout ce qu'il y a de plus banal. Chênes, bouleaux, saules... Une végétation classique la constitue. Il n'y a rien de spécifique à cette zone et l'on y trouve bon nombre de petits étangs... Le climat y est tempéré, les saisons sont bien définies. Il n'y a pas de relief, seulement des petites collines lorsque l'on se rapproche de la Mesa d'Ermis. A vrai dire, il n'y a pas grand-chose à dire sur ces terres... Cela dit, elles sont parsemées de petits villages et de fermes sympathiques. En somme, c'est un décor rural et plutôt charmant. L'on peut faire la rencontre de Chirons, de Gnolls ou d’Arachnés. On associe à cette région le lac Mizumi, surnommé affectueusement « Mizumi-san » par les habitants de cette région. Dans ce lac, on raconte qu’un très vieux Kirin sommeille…

La Terre d'Opale est assurément un des joyaux de Fiore. Traversée par une rivière paisible qu'enjambent de petits ponts, elle se compose exclusivement de cerisers roses toujours en fleurs. Un tapis de pétales couvre d'ailleurs le sol, étouffant les pas des visiteurs. Un paysage onirique qui enchante quiconque y met les pieds. Préservée depuis des décennies, jamais cette zone n'a dû pâtir des conflits des Hommes. En paix, les habitants, vivants dans des maisons caractéristiques, sont respectueux de la nature. On peut y croiser de ravissantes geishas, très raffinées. Cela dit, l'habit ne fait pas le moine et rares sont celles qui exercent réellement cette profession. Le littoral des Terres d'Opale est également réputé. En effet, les fleurs de cerisiers recouvrent le sable et, en se décomposant, lui offrent sa couleur. La surface de l'eau est d'ailleurs couverte de pétales apportés par le vent. Cette tranquillité n’est nullement dérangée par les Licornes, les Mizu-Kami, les Kirins ou les Druides Félins vivant en harmonie avec la nature.

A l'extrême Est de Fiore se trouvent les Terres Désolées. Autrefois verdoyante, cette zone a été stérilisée par des grandes guerres il y a de cela des siècles. Désormais, ce n'est plus qu'un désert poussiéreux jonché d'ossements de créatures et de mages. La magie des anciens est encore active par endroits et constitue un véritable danger mortel. C'est une véritable preuve du potentiel de destruction de l'Humanité. Celle-ci a rendu complètent stériles ces étendues... Et rien n'y proliférera. Plus jamais. Les seules créatures qui y sont encore présentes sont… Mortes. Ce ne sont que des Squelettes cliquetants, des Goules affamées et des Liches vengeurs.
Les dunes de sable sont peu élevées, leur sommet étant battu par les vents. Inutile de dire que le climat est extrêmement sec. Par contre, il fait aussi chaud en été que froid en hiver.


Isalia 2014
Revenir en haut Aller en bas
 
Description de Fiore Est
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fédération d'Opale :: Fédération d'Opale Est-
Sauter vers: